Affaires

CCG: Un nouveau plan de développement

Par L'Economiste | Edition N°:2915 Le 04/12/2008 | Partager

. Objectif: faire bénéficier plus de 10.000 entreprises à 2012 . Obtenir à terme le statut de société anonyme La Caisse centrale de garanties (CCG) poursuit son opération séduction. Après avoir défini ces orientations, il y a quelques mois, celle-ci passe à l’action. Elle vient, en effet, de dévoiler, hier, son plan de développement 2009-2012. L’objectif est clair: «faire bénéficier de son intervention plus de 10.000 entreprises, permettant ainsi l’octroi par les banques d’un montant de crédits de l’ordre de 11 milliards de DH». Pour ce faire, l’établissement public entend procéder en quatre étapes: la transformation du cadre juridique et réglementaire, le reprofilage de l’offre, la revue des processus et le redéploiement régional. Suite aux conclusions du rapport réalisé par le cabinet Deloitte sur les meilleures pratiques internationales (cf. L’Economiste du 3 janvier 2008), la Caisse avait promis de renforcer la représentation des banques et des PME dans son conseil d’administration. C’est chose faite. «L’élargissement de la représentation du secteur privé au sein du Conseil d’administration a été adopté par le Parlement et devrait être promulgué prochainement au Bulletin officiel», affirme la direction de la CCG. Mieux, à terme, le management prévoit une transformation en société anonyme pour lui conférer un cadre de gestion plus souple et réactif. Un cadre propice pour revoir son offre. A ce propos, les produits de la CCG restent concentrés sur des mécanismes de garantie des crédits d’investissement. «Or, chaque projet nécessite des besoins, certes d’investissement, mais également de fonds de roulement», est-il précisé au sein de la Caisse. Ainsi, la nouvelle offre propose des produits d’investissement (Daman Créa et Dev), de cycle d’exploitation (Damane exploitation et export), de restructuration financière (Damane Istimrar) et de renforcement des fonds propres (Damane Capital risque). Mais ça ne s’arrête pas là, la nouvelle offre prévoit la simplification des conditions d’éligibilité, la mise en place de plafond d’engagement et l’élargissement du champ d’intervention à tous les secteurs. Autre aspect soulevé par l’étude de Deloitte, plus d’implication dans l’accompagnement de ses partenaires. A cet effet, la CCG a revu en profondeur le cadre de coopération avec les banques pour assouplir les procédures et les conditions d’intervention. De plus, le plan de développement prévoit une meilleure réactivité et célérité dans les demandes d’octroi, la mise en jeu de la garantie ainsi que le déblocage des cofinancements. Pour la garantie, la Caisse entend instaurer des conditions mieux adaptées. Enfin pour une optimisation du recouvrement, «la CCG développera le recours au règlement à l’amiable». Last but not least, le redéploiement régional. «La réussite d’un système de garantie ne repose pas uniquement sur son offre produits mais également sur sa capacité à créer des relais entre les PME et les banques», est-il affirmé au sein de la CCG. De fait, des centres d’affaires sont en création dans les principales villes. «Le redéploiement régional s’effectuera progressivement en fonction de l’évolution de l’activité et de l’intensité des courants d’affaires avec les régions ciblées», souligne la direction de l’établissement. Les deux premières délégations sont prévues à Tanger et Agadir en 2009. «Cette stratégie permettra à la CCG de créer une plus grande valeur ajoutée sur le terrain». L’objectif final serait d’instaurer de meilleures relations entre Banques et PME.


Garantie institutionnelle

L’objectif étant de promouvoir le développement d’une certaine catégorie d’agents économiques, la garantie facilite l’accès au financement. Elle agit par le biais de l’allégement du risque supporté par un établissement de crédit, lorsque celui-ci finance un projet en faveur d’une entreprise éligible. Aussi, la garantie prend en charge une partie du risque associé à une opération de crédit. M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc