×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca étoffe son offre dans l’aéronautique

Par L'Economiste | Edition N°:2762 Le 23/04/2008 | Partager

. Des mesures attractives au programme. 31 entreprises déjà opérationnelles. De nouveaux investisseurs en liceC’est un tournant dans l’économie de Casablanca. La ville ne veut plus être confinée aux secteurs classiques du textile ou de la sidérurgie. De nouvelles niches sont ainsi favorisées, comme l’aéronautique, conformément aux recommandations du plan Emergence. Dans ce sens, le Centre régional d’investissement (CRI) a ficelé l’offre casablancaise par des mesures très attractives. L’aéropôle de Nouaceur, étalé sur 85 hectares, concentre un réseau complet de métiers de l’aéronautique. Tous les métiers sont présents : études et ingénierie, mécanique, composite, assemblage, traitement de surface, câblage, connectique, maintenance avions, moteurs hélicoptères, etc. Les entreprises déjà opérationnelles font travailler près de 5.000 personnes. Toutefois, les investisseurs français attirent l’attention qu’il n’y a pas suffisamment de profils pointus pour les métiers de l’aéronautique. C’était dans le cadre d’une réunion du Groupement d’impulsion économique franco-marocain, le 18 avril. Dans ces sens, l’Agence française de développement a accordé au Maroc 22,5 millions d’euros afin de réhabiliter et de créer des centres de formation dans les domaines de l’aéronautique, les BTP, l’automobile, le transport et la logistique, etc. Casablanca mise aussi sur la création de l’Institut des métiers de l’aéronautique au courant de cette année. L’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation civile est également mise à contribution pour la formation des ressources humaines. Les responsables casablancais mettent en avant un SMIG horaire très compétitif, soit à 1 euro. Les professionnels de l’aéronautique ont aussi le bénéfice de l’exonération des charges sociales et patronales pour une durée de 36 mois et le remboursement des frais de formations de l’ordre de 70 %. Par ailleurs, les investisseurs ne sont plus limités quant au transfert des profits et des revenus de cession. Ils peuvent en outre disposer de la totalité du capital de leur société. Le CRI et les autorités économiques s’engagent à la protection des brevets. Les incitations de types économiques ne manquent pas. De fait, les professionnels ayant choisi la destination casablancaise sont exonérés du droit d’importation et de la TVA pour les biens d’équipement importés. Encore faut-il que la valeur de l’investissement dépasse les 210 millions d’euros. Enfin, les exportateurs, quant à eux, bénéficient d’autres avantages. Les sociétés totalement exportatrices sont exonérées entièrement de l’IS pour les 5 premières années et ont droit à 50 % de réduction à partir de la 6e année. Pour les entreprises partiellement exportatrices, la réduction de l’IS se fera au prorata du chiffre d’affaires.


Investissements

Le secteur de l’aéronautique à Casablanca compte déjà 31 entreprises. Cinq autres devraient démarrer leur activité très prochainement au cœur de la technopole de Nouaceur. Les conventions ont été signées avec l’ONDA (Office national des aéroports). Tout d’abord, avec le groupe français ARM pour l’installation d’une unité d’usinage de pièces sur le pôle industriel aéronautique de Casablanca Aéropôle. La convention porte sur un investissement de 3 millions d’euros et permettra la création de 100 emplois directs. Deux autres conventions ont été signées entre l’ONDA et «Casablanca Aéronautique» (filiale d’Auvergne Aéronautique).Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc