×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Bourses internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:465 Le 17/03/1999 | Partager

    · New York: Nouveau record
    Le DJIA, indice vedette de la Bourse de New York, a gagné 82,42 points (0,83%) à 9.958,77, établissant un nouveau record absolu en clôture lundi.
    Le Dow Jones Industrial Average a également battu son record en cours de séance (9.970,15 points), à moins de 30 points du cap psychologique des 10.000 points. L'indice composite de la bourse électronique Nasdaq avançait de 49,91 points (2,10%) à 2.431,44 points et le Standard and Poor's des 500 valeurs de 12,67 points (+0,98%) à 1.307,26.
    Sur le marché obligataire, le rendement de l'obligation du Trésor à 30 ans, principale référence, s'établissait à 5,505%, pour 5,533% vendredi. Le volume des échanges est resté en dessous de la moyenne de ces derniers mois à 730 millions de titres dont 1.529 à la hausse, 1.436 à la baisse et 577 inchangés.

    · Tokyo: Accélération
    La Bourse de Tokyo a terminé mardi en hausse de 1,9%. Ce résultat lui a permis de franchir la barre des 16.000 points pour la première fois depuis le début août 1998, selon des sources de marché. L'indice Nikkei 225 a gagné 293,22 points pour finir à 16.072,82. Cette accélération de la Bourse est traditionnelle à Tokyo avant la clôture de l'année fiscale (à la fin du mois). Car elle permet aux intervenants de ne pas avoir à enregistrer de moins-values sur leur portefeuille boursier.

    · Londres: Forte baisse
    La Bourse de Londres a clôturé lundi en forte baisse. A la clôture du marché, l'indice Footsie des cent principales valeurs perdait 75,4 points à 6.206,8, soit un recul de 1,2% par rapport à vendredi.
    Parmi les cent valeurs vedettes, 23 ont terminé en hausse et 76 en baisse. En fin d'après-midi, les échanges représentaient 1.218,2 millions d'actions.
    Sur le marché à terme du Liffe, le contrat pour mars sur le Footsie cotait 6.170 points en fin d'après-midi contre 6.280 à la clôture vendredi.
    · Paris: Le CAC sous l'effet BNP
    En baisse de 0,05% à l'ouverture, l'indice CAC 40 a évolué tout au long de la séance autour des niveaux atteints vendredi dernier. A la clôture, il affichait un gain de 0,24% à 4.185,12 points.
    Le marché a été nettement plus calme qu'au cours des séances précédentes avec un chiffre d'affaires sur le marché à règlement mensuel de 1,730 milliard d'Euros, soit 11,4 milliards de Francs.
    En France, les investisseurs sont quelque peu déstabilisés après la multiplication des déclarations des protagonistes de la mégafusion bancaire envisagée en France entre la BNP, la Société Générale et Paribas.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc