×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Tout le monde se met en ligne

Par L'Economiste | Edition N°:2635 Le 22/10/2007 | Partager

. Après CFG group... Attijariwafa bank, BMCE Bank et bientôt Safabourse. Wafabourse devient wafabourse.comUn an et demi après son lancement, le site www.dartawfir.ma, de CFG, fait des émules. Attijariwafa bank et BMCE Bank mettent en ligne simultanément leur site de transactions boursières. Les deux plates-formes permettront aux particuliers de passer leurs ordres en Bourse sur la toile. Le groupe Attijariwafa bank a dédié une de ses deux sociétés de Bourse à la gestion du site des transactions électroniques. Wafabourse deviendra désormais Wafabourse.com. Elle sera destinée au marché domestique des professionnels et des particuliers. La nouvelle structure est complètement autonome par rapport à Attijari Intermédiation, orientée vers la clientèle institutionnelle et les gros investisseurs particuliers. «Wafabourse.com n’est pas un site gadget. C’est un nouveau canal de gestion des transactions boursières pour nos clients. Son objectif étant de démocratiser l’accès aux marchés financiers», indique Elhoussine Sahib, directeur de la Banque des marchés et d’investissement chez AWB. Le business model des transactions en ligne est réparti entre wafabourse.com et le réseau de la banque des particuliers et de professionnels. Le site reçoit les ordres sur Internet et contrôle les positions en titres et espèces. Il assure le routage des transactions en temps réel et confirme leur exécution. En plus, le système envoie les opérations pour règlement/livraison au teneur de comptes. Pour sa part, le réseau s’occupe de la commercialisation de l’offre. De plus, il gère les comptes dédiés en espèces et en titres et assure le règlement/livraison des ordres. «Wafabourse.com dispose d’un capital de 45 millions de DH. Cela lui permet de réaliser des transactions de taille importante», précise Adil Dadi, président du directoire de la société de Bourse dédiée au site. Pour pouvoir passer des ordres en ligne, il faut d’abord se rendre à son agence pour se faire référencer dans le «Module adhésion client». Ce dernier permet l’ouverture des comptes espèce et titre dédiés. De plus, le client signe une convention fixant les modalités de l’offre en ligne avec Wafabourse.com et Attijariwafa bank. Après l’accomplissement de ces formalités, le client reçoit un nom d’utilisateurs et un mot de passe qui lui donnent accès aux informations online du marché et lui permettent de passer ses ordres. Même les non-clients auront droit à des informations boursières. Le contrôle des positions titre et espèce ainsi que le routage et le dénouement automatique des transactions sont assurés par le progiciel «Patio», fourni par Fininfo. Il permet aux clients de consulter en temps réel la valorisation et l’historique de ses comptes. A noter que les responsables d’Attijariwafa bank ont passé sous silence la tarification des transactions en ligne. Le site de Bourse en ligne de BMCE Bank sera géré au niveau de la société de Bourse du groupe. Il s’intitule d’ailleurs www.bmcecapitalbourse.com. «C’est d’une part, un site institutionnel, englobant toutes les prestations de la société de Bourse, et d’autre part, un site web transactionnel permettant aux clients de consulter en ligne le marché boursier, d’accéder directement à leurs portefeuilles et de passer en temps réel des ordres », précise Badr Tahri, directeur des marchés électroniques et développement au sein de BMCE Capital Bourse.Pour devenir client, il faut d’abord signer les conventions d’intermédiation et de conservation. Une fois le compte ouvert auprès de BMCE Capital Bourse, le client reçoit son nom d’utilisateur et un mot de passe. A partir de ce moment, il accède aux informations boursières et passe ses ordres en temps réel. Les ordres clients sont acheminés simultanément vers la Bourse de Casablanca et le back-office de BMCE Capital Bourse. Ce transfert de données en temps réel est possible grâce au protocole d’échange international «FIX», module d’échanges de données entre plusieurs systèmes d’information en temps réel.Côté tarification, l’accès à la plateforme transactionnelle en temps réel est facturé à 99 DH par mois. Chaque ordre en ligne est soumis à une commission d’intermédiation variant entre 0,4 et 0,6% et à une commission de règlement/livraison variant entre 0,1 et 0,2% hors taxe. Le site www.bmcecapitalbourse.com offre en plus une navigation entre plusieurs écrans pour consulter l’évolution du marché. Il permet au client de consulter à tout moment la valorisation de son portefeuille, le carnet d’ordre, les plus ou moins-values latentes et réalisées, l’historique des mouvements...A noter que les boursicoteurs n’ayant pas le statut de clients peuvent aussi accéder aux informations du marché, mais avec un différé de 15 minutes. Les trois sites de Bourse en ligne ne seront certainement pas les seuls à se départager le marché. Plusieurs autres sociétés de Bourse préparent leur offre Internet. Selon nos sources, la prochaine en lice sera SafaBourse, filiale du groupe CDG. Mais elle ne sera certainement pas la dernière.


Sur les traces de CFG

Les responsables du groupe CFG, pionnier de cette activité au Maroc, ne cachent pas leur satisfaction par rapport aux résultats de leur offre sur Internet. «Les clients de dartawfir.ma se comptent par milliers. D’après les remontées d’informations que nous avons, ils sont globalement satisfaits des prestations fournies dans le site et y passent régulièrement leurs ordres», indique Younès Benjelloun, directeur général de CFG Marchés.La plateforme Internet de CFG ne se limite pas aux transactions boursières. «C’est un site d’épargne en ligne», note Benjelloun. Il permet d’investir dans les parts d’OPCVM et les actifs financiers autres que les actions. Chaque client dispose d’un seul compte pour traiter ses mouvements de fonds, tous actifs confondus (cf. notre édition du 9 juin 2006; www.leconomiste.com). Nouaim SQALLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc