×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: Les professionnels redoutent une correction brutale

Par L'Economiste | Edition N°:2089 Le 18/08/2005 | Partager

. L’envolée des cours s’accélère anormalement, dans de gros volumes . Importante demande d’investisseurs étrangers sur les grandes capitalisations . Attention à la spéculation sur certaines valeurs qui fausse les prises de décision! L’arbre de la Bourse de Casablanca n’a pas jauni cet été. Les prévisions des analystes pour ce mois d’août n’ont pas déçu (cf. L’Economiste du 3 août 2005). Aussi bien les volumes traités que les performances de la cote donnent de plus en plus le tournis à la communauté financière. C’est tant mieux pour les boursicoteurs. Mais paradoxalement, ce mouvement haussier en effraie plus d’un. Cela rappelle étrangement aux professionnels un certain mois d’août de 98, lorsque la majorité des valeurs avait touché des sommets jamais atteints depuis. L’épilogue d’une lente et longue ascension des cours, depuis la grande réforme de 1993. Mais qui, sur juillet et août 1998, s’est accélérée anormalement, avant que la tendance ne se renverse violemment le mois suivant. La cote a été prise dans une spirale baissière jusqu’en 2002, pour retrouver des niveaux de cours en phase avec les fondamentaux de ses entreprises. La tendance haussière à la bourse est soutenue depuis début juillet. Le volume quotidien moyen dépasse les 111 millions de DH. Les pics enregistrés sur le marché central atteignent jusqu’à 392 millions le 21 juillet et 441 millions de DH le 10 août. L’essentiel de ce flux est monopolisé par les grandes capitalisations, comme Itissalat Al-Maghrib, ONA ou encore Attijariwafa bank, et dans une moindre mesure, par des valeurs comme Samir, Lydec, SNI, les Brasseries du Maroc, Holcim, Sonasid et CIH. Tiré par cette forte demande, le Masi, baromètre de toutes les valeurs du marché, s’offre quotidiennement 0,25% en moyenne depuis début juillet. Il a accumulé depuis plus de 7,8% de gains, soit le double de ce qu’il a gagné sur tout le premier semestre. Sa performance annuelle dépasse les 12,3%, tandis que le Madex affiche, lui, plus de 11,8% de gains annuels.Certains titres, aussi bien parmi les grandes que les petites capitalisations présentent les mêmes signes d’essoufflement qu’en août 98, car se traitant au-dessus de leurs niveaux de valorisation. S’ils viennent à perdre le surplus, le marché s’en trouverait sérieusement mis à mal. D’autres encore voient leurs cours s’accélérer anormalement depuis juillet. Le marché s’étonne de l’engouement des investisseurs pour ces valeurs qui, en fonction de leurs fondamentaux, ne présentent aucun intérêt de croissance. Des traders expliquent la remontée de ces valeurs par un mouvement spéculatif qui devrait s’inverser rapidement. Selon un trader, «des investisseurs achètent ces actions pour booster anormalement les cours et les revendent très rapidement pour une prise de bénéfice massive». Ce professionnel s’abstient toutefois d’énumérer les valeurs objet de ce mouvement, pour éviter de leur porter préjudice. Le conseil est dispensé dans le cadre d’une consultation individuelle. A l’inverse, d’autres valeurs retrouvent graduellement leur niveau de valorisation habituelle. Ces titres font l’objet d’une forte demande de la part d’investisseurs du Moyen-Orient. Parmi les valeurs les plus prisées, Itissalat Al-Maghrib monopolise quasi-quotidiennement le 1/3 du volume. La plus grosse capitalisation de la bourse s’est envolée jusqu’au-dessus de la barre des 90 DH. D’autres valeurs ont le vent en poupe, parmi lesquelles ONA, Lydec, Wafa Assurance, Brasseries du Maroc, BMCE Bank, Sonasid, Attijariwafa bank ou encore BCP et Samir.Bouchaïb EL YAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc