×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Bourse: Les mines et industries boostent le marché

    Par L'Economiste | Edition N°:1157 Le 04/12/2001 | Partager

    . Plus forte hausse, Aluminium du Maroc avec 6% . Plus forte baisse, La Marocaine-Vie avec 5,88%L'indice clôture la semaine sur une hausse de 0,51% à 608,55 points, ramenant la contre-performance annuelle à -7,58%. Le volume transactionnel drainé sur les deux marchés s'est établi à 130 millions de DH, dont 69,4% ont transité par le marché de blocs. Les plus grands volumes ont été enregistrés par ONA (8,9 millions de DH) et SNI (6,2 millions de DH). Le marché de blocs a fait l'objet de deux transactions: 45.000 ONA à 1.005 DH et 1.000 Nexans à 150 DH. Les meilleures performances de la séance ont été du lot de Aluminium du Maroc (6%) et Maghreb Oxygène (4,08%). Alors que les plus fortes baisses ont été subies par La Marocaine-Vie (-5,88%) et Papelera de Tetuan (-4,71%). Pour la troisième semaine consécutive, le marché boursier poursuit sa tendance haussière en gagnant 0,97% sur la semaine portant ainsi la contre-performance annuelle à -11,1%. A l'image des semaines précédentes, ce sont toujours les secteurs mines et les valeurs industrielles qui contribuent en particulier à la hausse de l'IGB en enregistrant un gain cette semaine de 1,5 et 3,3% respectivement. Au total, au terme du mois de novembre, le marché enregistre un bond de 4,4%, tiré essentiellement par les performances des secteurs industriel (6,2%), agroalimentaire (6,1%), banques (6,1%) et mines (5,6%).


    Evolution en dents de scie

    Wall Street a reculé sur la semaine écoulée alors que la bourse électronique Nasdaq a progressé, mais les marchés boursiers américains gardent un moral prudent face aux perspectives de reprise de l'économie américaine au printemps 2002. Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a perdu 1,09% sur la semaine pour terminer vendredi à 9.851,56 points et l'indice composite de la bourse électronique Nasdaq a gagné 1,44% à 1.930,57 points.La bourse américaine, où la prudence reste le maître-mot, continue à évoluer en dents de scie, au gré des statistiques économiques divergentes publiées cette semaine.La Bourse de Paris pourrait encore effectuer un rebond technique la semaine prochaine, en l'absence de nouvelles majeures, mais devrait consolider à nouveau sur les prochaines semaines, après un retour rapide aux niveaux d'avant le 11 septembre. Le marché parisien a enchaîné trois clôtures consécutives à la baisse, reculant de 0,21% lundi, de 1,72% mardi, de 0,90% mercredi, avant de se stabiliser jeudi (+0,01%) et de repartir à la hausse vendredi (+0,68%). Quant à Londres, elle a clôturé en légère baisse vendredi, déprimée par les valeurs bancaires qui pourraient pâtir de la probable faillite de l'Américain Enron, mais le marché est parvenu en fin de séance à regagner une bonne partie du terrain perdu. A la fermeture du marché, l'indice Footsie des cent principales valeurs affichait une perte de 4,9 points, soit 0,09%, à 5.203,6 points, par rapport à jeudi. F. T. (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc