×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Audit: Les points qui vont changer

Par L'Economiste | Edition N°:3427 Le 20/12/2010 | Partager

. Le livre vert de la Commission européenne focalise sur des points sensiblesDésignation et rémunération des auditeurs: Le fait que les auditeurs soient responsables vis-à-vis des actionnaires de la société auditée et des autres partenaires alors qu’ils sont payés par la société auditée crée une distorsion au sein du système. Bruxelles travaille sur un scénario où l’audit serait une inspection légale, la désignation, la rémunération et la durée de l’engagement (mandat) de l’auditeur relevant d’un tiers, peut-être d’une autorité indépendante de régulation.Rotation obligatoire des sociétés d’audit: Les situations où une société désigne le même cabinet depuis des années ne semblent pas répondre aux normes d’indépendance souhaitables. Pour les experts de la Commission, même lorsque les associés d’audit sont régulièrement soumis à la règle de rotation, le risque de familiarité et donc de «copinage » existe. C’est pourquoi, précise-t-elle, il faut envisager la rotation obligatoire des sociétés d’audit. Si Bruxelles est attentive à l’argument de «pertes de connaissances induite par la rotation, argument défendu par les grandes structures, elle se réserve le droit d’analyser les avantages et les inconvénients de la rotation. Pour autant, elle n’entend pas revenir sur ce principe qui lui paraît capital.Barème des honoraires: Il est envisagé de limiter la proportion des honoraires qu’un cabinet d’audit peut recevoir d’un seul client par rapport à l’ensemble de ses revenus d’audit. Le but est de limiter une trop forte dépendance économique du cabinet, un élément susceptible d’altérer son indépendance. Il faut s’attendre à une résistance des grands cabinets sur ce point.Publication des états financiers: Les sociétés et cabinets d’audit dont la mission est de prêcher la transparence à leurs clients devront commencer par s’appliquer elles-mêmes leurs recettes. On connaît l’aversion de la profession pour communiquer sur les performances financières. Pour les réseaux mondiaux, mais pas seulement, Bruxelles propose que les états financiers des cabinets soient audités, publiés et contrôlés par une structure indépendante (Cour des comptes ou autre entité par exemple) autre qu’un cabinet d’audit afin d’éviter d’éventuels conflits d’intérêt. Exigences liées à l’organisation: Les cabinets d’audit doivent renforcer leur gouvernement d’entreprise et les exigences organisationnelles. L’objectif est de d’éviter des conflits d’intérêt et consolider leur indépendance. La Commission européenne suggère l’idée de choisir des personnalités indépendantes ne faisant pas partie ni de la direction ni de l’actionnariat des sociétés auditées qui dialogueraient avec les cabinets d’audit afin d’améliorer la communication et la compréhension mutuelle.Réexamen des règles de propriété: Les firmes d’audit sont généralement organisées sous forme de société de capitaux. Or, vu la taille et la complexité de certaines grandes entreprises, indique la Commission, il n’est pas sûr qu’en cas de grave incident (type Arthur Andersen), une seule grande société d’audit dispose d’assez de ressources pour faire face aux éventuelles demandes d’indemnisation. Il devient donc nécessaire d’étudier d’autres formules juridiques qui permettraient aux sociétés d’audit de lever des capitaux à partir d’autres sources. Cette évolution est aussi un levier de croissance pour ces entités.I.l. B./A.S.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc