×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Assurance auto
Baisse des primes fractionnées

Par L'Economiste | Edition N°:2118 Le 28/09/2005 | Partager

. Un supplément de 8% l’an pour les primes de 3 et 6 mois . Les couvertures de 2 mois supportent un additionnel de 20% l’an. La durée de l’assurance à la frontière relevée de 3 à 6 mois Les tarifs de l’assurance automobile obligatoire fractionnée ont été abaissés. Ce sont les nouvelles dispositions de l’arrêté du ministre des Finances n°1390-05 du 11 juillet 2005 publié au BO du 15 septembre. L’assurance pour 6 mois passe ainsi de 60% de la prime annuelle à 54% et celle pour 3 mois de 35 à 27%. Le surplus ainsi payé équivaut à 8% l’an. Alors que pour une assurance de 2 mois, ce supplément est de 20% l’an car le taux de la prime passe de 25 à 20%.«Cette réduction intervient compte tenu de la baisse continuelle des taux d’intérêts sur le marché bancaire», indique une source autorisée à la direction des Assurances et de la Prévoyance sociale. Les tarifs de l’assurance auto obligatoire pour tous les risques (tourisme, transport de véhicules, transport de marchandises, divers) restent inchangés par rapport à l’arrêté du ministre des Finances n° 2023-03 du 4 novembre 2003.Les primes de la RC (responsabilité civile) sont pour l’heure fixées par le ministre des Finances. Mais ils devront être libéralisés en juillet 2006. C’est l’échéance qui a été retenue en début d’année en concertation avec les assureurs. D’ailleurs, le marché ne s’oppose pas à cette disposition dans l’ordre de la libéralisation des activités financières et bancaires du pays. Car elle leur permettra de moduler leurs tarifs en fonction des sinistres réels de chaque client. Globalement, les assurés s’attendent à des baisses importantes après juillet 2006, à l’image de ce qu’ont connues les assurances auto complémentaires. La baisse moyenne observée sur le marché atteint jusqu’à 36% depuis 1999 (www.leconomiste.com). Les tarifs de ces assurances sont toutefois fixés en fonction des caractéristiques de chaque contrat. Les compagnies d’assurances s’appuient sur plusieurs paramètres, comme la région, le taux de sinistralité de l’assuré, la valeur vénale du véhicule ou encore l’ancienneté du permis de conduire, pour proposer des primes individualisées.Par ailleurs, le nouveau texte des Finances actualise les dispositions générales de l’assurance automobile obligatoire avec celles du code des assurances. Il actualise aussi la liste des provinces du sud en conformité avec un décret du 10 septembre 2004 relatif au nouveau découpage du Royaume. Rappelons que les assurés des régions Laâyoune, Boujdour, Essamara, Oued Ed-Dahab et Aousserd bénéficient d’un abattement de 40% sur leur prime d’assurance auto. Ils peuvent en bénéficier sur présentation d’un certificat de résidence. Autre nouvelle disposition de l’arrêté n° 1390-05: le relèvement de 3 à 6 mois du seuil de validité de l’assurance auto aux frontières.Les bonifications pour non sinistre ou les majorations pour sinistre sont restées inchangées. Pour les premières, le taux est de 10% après une période de 2 ans sans sinistre pour les risques de catégorie A (tourisme) et D (divers) et de 3 ans pour les usages B (transport public de voyageurs) et C (transport de marchandises).B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc