×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

ALE Maroc/Turquie
Les équipementiers auto se frottent déjà les mains

Par L'Economiste | Edition N°:1939 Le 17/01/2005 | Partager

. C’est le cas de Carthage qui organise un salon à Casablanca. Objectif: Exposer des produits turcs . La société marocaine compte récidiver à IstanbulL’accord de libre-échange avec la Turquie, qui vient d’être adopté par la Chambre des Représentants (voir aussi pages 14 et 15) intéresse déjà et sérieusement des entreprises nationales. C’est le cas notamment de la société Carthage, spécialisée dans la distribution des pièces de rechange automobiles. Son management organise en effet, les 18 et 19 février prochain, à Casablanca, un forum pour des sociétés turques spécialisées dans la pièce de rechange. Celles-ci exposeront leurs produits à des éventuels partenaires marocains dans la métropole. «Nous avons décidé de commencer par un salon au Maroc pour les Turcs car ces derniers se sont montrés plus réactifs. Nous envisageons, bien entendu, d’organiser la même chose en Turquie pour les sociétés nationales dans peu de temps», explique Moez Amira, DG de Carthage. En effet, à peine avait-elle lancé cette idée par l’intermédiaire de l’antenne qu’elle a créée à Istanbul, il y a un mois et demi, 50 sociétés locales ont répondu présent. «Nous avons dû faire un choix méticuleux en fonction des besoins spécifiques du marché marocain pour n’en choisir que 13», explique Amira. Outre les 13 sociétés exposantes, une banque turque opérant dans le financement des exportations et un représentant de la Chambre de commerce et d’industrie d’Istanbul seront également présents.Le salon, qui abritera des rencontres entre les opérateurs des deux pays, cible près de 400 visiteurs parmi les spécialistes de la pièce de rechange. La direction de Carthage compte sur la présence d’un représentant du ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau et de l’ambassadeur turc au Maroc. «Nous souhaitons leur appui pour montrer aux opérateurs des deux pays qu’il existe de réelles opportunités», indique Amira. L’objectif de cette rencontre est «d’exploiter l’ALE avec la Turquie mais aussi et surtout de développer un réseau solide entre les entreprises marocaines de ce secteur et leurs homologues turcs», ajoute le DG de Carthage. Dès son entrée en vigueur prévue pour les prochains mois, l’ALE avec la Turquie permettra aux entreprises d’exporter ou d’importer des produits des deux pays avec une réduction progressive des droits de douane. Pour commencer, celle-ci sera de 30%. «Pour ce qui est de la pièce de rechange, les entreprises marocaines importent essentiellement d’Europe. Alors que la majorité des pièces européennes est fabriquée en Turquie avec les mêmes standards qualité mais moins chers», souligne Amira. Et d’ajouter: «l’ALE offre beaucoup d’avantages en ce sens qu’il permettra au consommateur marocain de bénéficier de produits de bonne qualité et à un prix concurrentiel». Selon le DG de Carthage, le marché turc «est à fort potentiel et les sociétés marocaines devraient s’y intéresser sérieusement. Et pas seulement pour la pièce de rechange». Les Turcs sont, par exemple, particulièrement friands des produits de la mer marocains.


10 millions de chiffre d’affaires

Créée il y a une année, Carthage fait partie du groupe Sodemir qui opère dans l’import-export. Ce groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions de DH en 2004 dont 10 millions pour la seule société Carthage. «Grâce à l’accord de libre-échange qui nous permettra d’accroître notre activité, nous comptons doubler ce chiffre à partir de l’année prochaine», souligne Moez Amira. Naoufal BELGHAZI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc