×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Safi: Saisie et destruction de moules insalubres

Par L'Economiste | Edition N°:1939 Le 17/01/2005 | Partager

. Les lots de coquillages entreposés à Cap Beddouza dans des conditions dangereuses. Pollution et dégradation de la zone conchylicoleDes ramasseurs de moules, sans aucune autorisation, ont été pris en flagrant délit, sur la plage de Cap Beddouza, mercredi dernier. Le site balnéaire, avec des projets touristiques en cours de réalisation, est situé à 19 Km au nord de Safi vers Oualidia. La délégation des pêches maritimes de Safi a été avisée des agissements de ces ramasseurs par le caïd de souk Eyer. Les ramasseurs de coquillages entreposaient des lots de moules sur la plage dans des conditions déplorables et antihygiéniques, explique Abdelouahed Rouagubi, délégué des pêches maritimes. Une commission a été dépêchée d’urgence sur les lieux pour examiner la situation. Elle se composait des représentants de la délégation des pêches maritimes de Safi, des autorités locales, de la gendarmerie maritime et des services vétérinaires. La commission intervient à chaque fois dans le cadre du suivi de la salubrité des produits de la pêche. La commission a ainsi constaté, d’une part, l’immersion à marée haute dans l’eau de mer de quantités de moules estimées à 600 kg. Ce lot était destiné à des restaurants basés à Oualidia et Casablanca. Les membres de la commission ont trouvé aussi 20 sacs en fibre synthétique non hygiéniques remplis de moules (30 à 35 kg /sac). Ces sacs étaient entreposés dans une eau stagnante et exposés au soleil. Ils appartiennent au représentant d’une société opérant dans le domaine de la restauration en fruits de mer. Ce dernier n’a pas été identifié au niveau de la délégation des pêches maritimes de Safi, indique le délégué. Pas plus que les ramasseurs n’avaient d’agréments pour l’activité de ramassage de moules. Parmi les sacs trouvés, certains contenaient des moules altérées et dégageant des odeurs désagréables. Les infractions relevées par la commission étaient donc multiples. En plus du parcage des moules sans autorisation préalable des autorités compétentes (autorités de contrôle, domaine public maritime).  Fait grave : l’entreposage et le conditionnement des moules dans des conditions insalubres pouvant porter atteinte à la santé publique et compromettre le Label Qualité Maroc. Les ramasseurs sont responsables de la pollution et de la dégradation de la zone conchylicole de Cap Beddouza suite aux rejets de quantités importantes de coquillages altérés et insalubres. Risque de toxicité grave aussi pour les consommateurs car les ramasseurs utilisent des matériaux en fer oxydable pour le stockage. Les paniers trouvés et les grillages rouillés agissent comme un poison. La commission a procédé à la saisie et la destruction des sacs de moules. Le ramassage des sacs alourdis par l’eau avait été particulièrement pénible. L’opération a duré tout l’après-midi jusqu’à la tombée de la nuit. Les sacs ont été transportés dans le voisinage de la Caïdat pour être sous surveillance jusqu’au lendemain. Les quantités saisies ont, après, été incinérées. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc