×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Un complexe universitaire privé en projet

Par L'Economiste | Edition N°:2559 Le 29/06/2007 | Partager

. Un investissement de 100 millions de DH. Le chantier achevé en janvier 2009Les infrastructures d’enseignement supérieur se renforcent à Agadir. En témoigne un projet d'envergure Il s’agit de l’aménagement d’un complexe universitaire et d’un parc technologique privés. Mawrid Group, un consortium maroco-canadien de développement et d’éducation, propriétaire notamment de l’Institut supérieur d’informatique appliquée et de management (Isiam), est l’initiateur de l’opération. Celle-ci nécessitera une enveloppe de 100 millions de DH. L’objectif est de construire sur un terrain de près de 6 hectares, en périphérie de la capitale du Souss et plus précisemment sur la route de Marrakech, un campus intégré. Il abritera à terme quatre établissements d’enseignement supérieur, à savoir des écoles de gestion, d’ingénieurs, d’hôtellerie et d’agroalimentaire, d’une capacité d’accueil globale de 2.000 étudiants. Un technoparc et une résidence universitaire d’une capacité respective de 50 entreprises et de 500 chambres sont également au programme. Celui-ci prévoit aussi un centre des congrès comprenant une salle de conférences de 250 personnes et un hôtel. Le tout sera opérationnel en janvier 2009 et devrait générer 400 emplois permanents à l’horizon 2012. A noter que Mawrid Group vise à former des cadres supérieurs dans les domaines à fortes potentialités. De même, il s’agit d’accompagner des porteurs de projet dans la création de leurs propres entreprises. Pour rappel, l’histoire de Mawrid Group a commencé par la création de l’Isiam en 1989. Dans la région, le projet était plutôt atypique, puisque le premier objectif des fondateurs, les familles Bouslikhane et Bennani, était de mettre en place à Agadir le système d’études nord-américain, notamment canadien. Dans ce contexte, l’institut de management avait bénéficié du soutien du gouvernement canadien. Aujourd’hui, le groupe réunit plusieurs établissements. Outre l’Isiam, il s’agit de l’école polytechnique, de l’école polyvalente, de l’école de tourisme, d’un incubateur d’entreprises et d’un centre de recherche. L’ouverture d’une école de l’agroalimentaire est par ailleurs prévue pour la prochaine rentrée. Dans ce processus de développement, les dirigeants de Mawrid Group ont mis en place des cursus de troisième cycle (DESS, DEA et MBA) en partenariat avec des universités françaises et canadiennes (cf. www.leconomiste.com). A noter que l’ensemble des effectifs des établissements du groupe est de 1.050 étudiants et 42 professeurs. Tous départements confondus, l’entreprise emploie 115 personnes. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc