×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Agadir: Nouveau look pour le Royal Mirage

    Par L'Economiste | Edition N°:2142 Le 01/11/2005 | Partager

    . 22 millions de DH investis pour la rénovation des chambres . Un palais des congrès et une discothèque en chantier . Le coût des deux projets est de 50 millions de DH Les travaux de rénovation de l’hôtel Royal Mirage, lancés en 2004, sont achevés. Il aura fallu plusieurs mois pour mener à bien cette opération lifting de l’ex-Sheraton. Une opération consacrée particulièrement aux chambres dotées aujourd’hui de nouveaux meubles et sanitaires. Les aménagements ont nécessité une enveloppe de 22 millions de DH, précise Nezha Gmira, directrice des Relations publiques de la chaîne. Un montant de 50 millions de DH sera également investi pour la construction d’un palais des congrès avec plusieurs salles de conférence. Une discothèque d’une capacité de plusieurs centaines de personnes est également prévue. Ces chantiers, qui doivent s’achever en mai 2006, devraient générer dans un premier temps une cinquantaine d’emplois permanents. A noter que l’établissement, d’une capacité totale de 200 chambres, emploie déjà 175 personnes. Les travaux réalisés pour améliorer le produit ont naturellement pour objectif d’accroître sa clientèle et de la diversifier. Jusqu’à présent, l’hôtel est fréquenté par les touristes français, anglais, allemands, russes et moyen-orientaux. “Des clients qui assurent à l’établissement un taux de remplissage de 80%”, indiquent les représentants de la chaîne. Avec le projet de la salle des congrès, l’entreprise mise aussi sur une clientèle d’affaires pour augmenter son rendement. Outre la station balnéaire, l’enseigne est aussi implantée à Fès et à Marrakech. Dans la capitale ocre, la chaîne qui existe au Maroc depuis janvier 2005, dispose de deux hôtels. L’un d’eux, le Royal Mirage, a été classé récemment cinq étoiles de luxe. Cet établissement, un hymne à l’artisan marocain et arabo-mauresque, a coûté la bagatelle de 25 millions de dollars. Comme les trois autres hôtels, il appartient à la chaîne émiratie Liwa internationale d’investissement touristique. A travers les quatre hôtels au Maroc, le groupe emploie 1.300 personnes. Depuis son implantation dans le Royaume, l’enseigne a réalisé, toutes unités confondues, un chiffre d’affaires de 270 millions de DH.De notre correspondante,Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc