×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: L’urbanisme rallie le public et le privé

Par L'Economiste | Edition N°:2126 Le 10/10/2005 | Partager

. Il s’agit de l’aménagement de la zone Est de Bensergao dans le cadre d’une démarche concertéeL’urbanisation de la périphérie de la capitale du Souss se poursuit. La zone Est de la commune de Bensergao est cette fois concernée. Le siège de la wilaya du Souss-Massa-Drâa a abrité tout dernièrement la signature d’une convention relative à un projet urbain dans ce site, dans le cadre d’un aménagement concerté entre opérateurs publics et privés. Cette démarche qui est la première du genre dans la région réunit, côté intervenants publics, la wilaya, la municipalité, l’agence urbaine, les domaines, l’Education nationale, la Santé et l’Habitat. L’Erac Sud, Jet Sakane et la Ste Rita sont les partenaires privés, qui ne sont pas tous à leurs premiers projets, notamment à caractère social dans la municipalité de Bensergao. C’est en raison de la réussite des précédents qu’ils envisagent de se développer. Pour le moment l’Erac-Sud a des projets en cours d’étude dans cette commune. De son côté, le groupe Jet Sakane, après un premier programme de logements sociaux livrés en totalité, l’opérateur s’est lancé dans un deuxième investissement de 350 millions de DH sur 11 hectares qui abriteront à terme 1800 logements au total. Pour sa part, la Ste Rita, dont l’architecte est Mustapha Khallouq, a investi dans la même commune un montant de 300 millions de DH pour réaliser, sur près de 16 hectares, 3.000 logements dont 600 seront livrés à la fin du mois. Le programme dans sa totalité sera bouclé en 2007, précise Khallouq. En attendant, dans la zone d’aménagement concertée, qui réunira les trois opérateurs privés sur plus de 80 ha au total, les promoteurs seront tenus de réaliser, outre leurs projets immobiliers, des équipements publics, à savoir, entre autres, des écoles, des collèges, un centre de santé, des équipements sportifs, des espaces verts et des équipements de proximité. Reste maintenant à définir, entre autres, la consistance de ces équipements. A noter que la population de cette zone concernée par ce programme est de plus de 30.000 habitants. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc