×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Immobilier de luxe: Prestigia mise sur les greens

    Par L'Economiste | Edition N°:4275 Le 14/05/2014 | Partager
    522 millions de DH consacrés à la stratégie golfique
    Le promoteur vient d’inaugurer son premier 18 trous à Marrakech

    Le Golf Montgomerie Marrakech de Prestigia  comprend un parcours de 75 hectares avec des départs en hauteur et des obstacles d’eau. Conçu par la légende du golf, Colin Montgomerie, le green  a nécessité un investissement de 122 millions de DH

    LA marque haut de gamme d’Addoha, Prestigia vient d’achever et d’inaugurer  son premier terrain de  golf. Il s’agit du Golf Montgomerie Marrakech. Ce green, dessiné par la légende de ce sport, l’Ecossais Colin Montgomerie, et qui porte désormais le nom de son concepteur, fait partie d’un programme immobilier de Prestigia, Golf City Marrakech. Et pour son inauguration, le 18 trous a accueilli son premier tournoi le week-end dernier en présence de Colin Montgomerie et de plusieurs autres golfeurs professionnels et amateurs. 
    Ce premier green a nécessité un investissement de 122 millions de DH pour la réalisation d’un parcours de 75 hectares au pied de l’Atlas. Pour sa gestion, Prestigia a choisi de confier ce terrain à un groupe leader dans le domaine, Open Golf Club. Le golf, selon le management de Prestigia, est au cœur de la stratégie du promoteur qui prévoit, outre le green de Marrakech, trois autres terrains pour un investissement  total de 522 millions de DH. Ainsi, le promoteur projette d’ouvrir un golf de 27 trous,  -l’Argan Golf Resort- à Agadir, un 18 trous à Rabat et un green à Bouskoura  qui sera inauguré à la mi-juin. Ce dernier porte la signature d’une autre légende du golf, Tony Jacklin. Dans sa stratégie, Prestigia se fait accompagner par les professionnels tant pour l’architecture des parcours que pour la gestion. L’enjeu est en effet important car le golf est un formidable produit d’appel pour les futurs acquéreurs des résidences.  Beaucoup plus qu’un sport, c’est un moyen de promotion touristique haut de gamme. Professionnels de tourisme et promoteurs immobiliers l’ont bien compris. Un golfeur en séjour au Maroc dépense entre 3.500 et 4.000 euros, cinq fois plus que la recette moyenne annuelle d’un touriste «traditionnel».  Sur le plan économique, cette clientèle est une véritable mine d’or, qui réunit de par le monde plus de 65 millions de golfeurs. Aujourd’hui, si le top 7 des destinations de golf sont  l’Espagne, les USA, le Portugal, la Thaïlande, l’Ecosse, l’Irlande et les UAE, le Maroc brigue une place parmi les premiers. Pour l’heure, avec 30 golfs et 500.000 greens fees, le Royaume est déjà considéré par les tour-opérateurs Iagto (Global golf tourism organisation) comme la 9e plus importante destination d’hiver.  Et pour se positionner davantage sur cette niche, il faudra d’abord améliorer l’offre existante  et atteindre un nombre de quarante golfs de manière à diversifier et offrir une destination golfique avec plusieurs sous-destinations.


    B.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc