×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

L’ANPME revoit son dispositif

Par L'Economiste | Edition N°:4275 Le 14/05/2014 | Partager

Pour l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME), 2014 sera une année bien riche. Plusieurs chantiers d’envergure seront menés, à commencer par la révision du dispositif d’appui aux PME. Les détails ne filtrent pas encore, mais l’Agence promet une nouvelle formule pour la promotion de l’entrepreneuriat. L’ANPME prévoit, par ailleurs, de se pencher sur la refonte de la charte de la PME. Le projet fait partie des chantiers phares du plan d’action 2014. Ce dernier prévoit un programme de soutien aux Très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) qui se focalisera essentiellement sur l’expansion des filières industrielles, et se basera sur la contractualisation avec les acteurs régionaux.
Le nouveau cadre de référence de l’intervention de l’Agence sera, quant à lui, élargi et consolidé à travers son «ancrage» au Plan d’accélération industrielle présenté au cours des 4es Assises nationales de l’industrie, tenues le 2 avril dernier. Au total, l’ANPME projette d’accompagner près de 10.400 entreprises incluant 700 PME et 9.700 TPE. Un plan d’action qui coûtera à l’organisme la bagatelle de 590 millions de DH, pour un investissement global consolidé d’environ 2 milliards de DH.
En 2013, l’organisation a soutenu plus de 1.600 entreprises dont 500 PME et 1.150 TPE tous programmes confondus. Un effort qui a nécessité un budget de près de 330 millions de DH, le montant consolidé de l’investissement engagé dépassant les 1,6 milliard de DH. L’année dernière a aussi été marquée par la prise en compte et l’intégration de la Très petite entreprise (TPE) dans les missions de l’agence. Autre évènement clé de la période, la conclusion d’un nouveau cadre contractuel entre l’Etat et l’Agence, qui s’étale jusqu’en 2020.
Sur les dix dernières années, l’ANPME a investi 1,8 milliard de DH. Une enveloppe qui a permis d’accompagner quelque 29.000 entreprises, dont 2.500 PME et 27.000 TPE. De 2003 à 2013, ces structures ont réalisé un chiffre global de 104 milliards de DH et employé 284.000 salariés.


Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc