×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Analyse

Circulation à Casablanca
Un diagnostic plus qu’alarmant!

Par L'Economiste | Edition N°:4266 Le 30/04/2014 | Partager
Urgence de repenser l’accessibilité du centre-ville
Près d’un véhicule sur deux s’y rend

Le diagnostic mené pendant les premiers mois de l’étude sur le plan de circulation avait mis en évidence l’urgence de repenser l’accessibilité et l’organisation de la circulation dans l’hyper-centre et la première couronne. Ce territoire composé des préfectures d’Anfa, Mers Sultan-El Fida et Aïn Sbaâ-Hay Mohammedi est en effet le cœur de l’agglomération, avec notamment  les administrations, les grands espaces de commerce (Derb Ghallef, Derb Sultan, Korea, Maârif …), le secteur de loisirs (corniche), les hôpitaux (2 Mars, Abdelmoumen), les générateurs de poids-lourds (marché de gros, Derb Omar, port), les gares (Casa-Port, Oasis …). Près d’un véhicule sur deux pénétrant à Casablanca se rend jusqu’au centre-ville. Tous les ingrédients sont donc réunis pour favoriser les congestions,  notamment sur la rocade Zerktouni, sur de nombreuses pénétrantes et sur l’autoroute urbaine. Résultat : des embouteillages au niveau des principaux carrefours aggravés par une régulation lumineuse inappropriée, souligne l’étude sur le plan de circulation.  Sans oublier des points noirs récurrents comme le stationnement au Maârif, à la corniche, la forte présence des poids lourds … Ce constat souligne aussi la nécessité de trouver des solutions simples à mettre en œuvre à court terme pour améliorer la mobilité urbaine. L’enjeu est à la fois de réponde aux besoins en déplacement tout en garantissant un partage de l’espace public équitable entre les différents modes de transport et usagers.
D’où l’urgence de repenser l’accessibilité et l’organisation des circulations dans l’hyper-centre et la première couronne de Casablanca. Pour y arriver, il faudra mettre en place des transports collectifs performants afin d’offrir une alternative à la voiture individuelle, anticiper l’augmentation du nombre de déplacements mécanisés et mettre en place une véritable politique du stationnement pour limiter l’accessibilité en voiture pour le trafic lié au travail. 
S’agissant des opportunités sur lesquelles il faudra capitaliser, les auteurs de l’étude préconisent la poursuite de la mise en œuvre du schéma directeur des transports collectifs (étude du métro aérien en cours, le Bus à haut niveau de service BHNS…). Pour les auteurs de l’étude, la ligne de tram est une première étape pour répondre à la demande en déplacements et préfigurer une modification des habitudes de déplacement.
«Le succès du plan de circulation qui vient d’être adopté repose désormais sur son appropriation et sa mise en application par les autorités, afin que ses effets soient ressentis rapidement par la population», précise le DG de l’AODU. 

Cadrage et planification

Le nouveau plan de circulation de Casablanca s’articule autour de deux voies complémentaires, à savoir:
- Le cadrage: il s’agit d’un document qui permet aux autorités de prendre position vis-à-vis des projets ayant une influence sur l’aménagement et l’exploitation du réseau routier;
- La planification : il est possible de programmer sur la base de ce document, sur une période de 6 ans (2014-2019), la mise en œuvre par étape, sur des périmètres cohérents, d’un nombre important de mesures d’aménagement et d’exploitation du réseau routier, pour sa mise à niveau et pour l’amélioration des conditions de mobilité.

A E.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc