×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Analyse

Bourse: Les échanges peinent à décoller

Par L'Economiste | Edition N°:4223 Le 28/02/2014 | Partager
Ils se sont inscrits en recul pour la troisième année consécutive sur le marché central
Les candidats à l’entrée en Bourse toujours peu nombreux
Les mesures censées dynamiser le marché ne sont toujours pas opérationnelles

«En dehors de quatre ou cinq valeurs,

Les IPO ont été des catalyseurs sur le marché. En témoigne le niveau des échanges durant la période faste des entrées en Bourse

nous nous focalisons peu sur le reste du marché», révèle un analyste. Les autres actions du Masi ne manquent pas à proprement dit d’intérêt, mais leur caractère illiquide est un facteur pénalisant. Au passage, le marché a été reclassé vers le MSCI Frontier Markets pour son manque de liquidité. Il reste qu’aujourd’hui pas grand-chose n’a été réellement entrepris pour améliorer le niveau des transactions. Du moins, plusieurs mesures censées relancer la place ne sont pas jusqu’ici opérationnelles.
En attendant leur mise en route, les professionnels de marché portent beaucoup d’espoir sur l’entrée des investisseurs du MSCI Frontier Markets sur la place. L’impact devrait se matérialiser entre mars et mai, selon CFG Group. La fin des publications annuelles devrait en effet donner plus de visibilité sur le potentiel des entreprises du Masi. Le consensus marché tablait sur une hausse des bénéfices de la cote en 2013.

La machine des introductions en Bourse s’est enrayée avec le changement de tendance du marché. Seulement 7 entreprises ont intégré la place casablancaise ces cinq dernières années contre 29 la période précédente

La forte baisse du résultat de Maroc Telecom suite à un redressement fiscal de 1,5 milliard de DH vient bouleverser les prévisions. Les analystes n’avaient pas intégré cet élément. Du coup, les bénéfices du marché seront stable, avancent certains analystes. Hors Maroc Telecom, ils devraient s’inscrire en hausse. 
L’amélioration des résultats des entreprises cotées aura certainement un effet positif sur le marché. Le redémarrage des introductions en Bourse aura lui un impact significatif sur la liquidité. Le ratio de liquidité sur le marché central est revenu à 5,9% en 2013, soit 4 point en dessous du niveau moyen enregistré ces dix dernières années. Il s’est établi à 12,8% en moyenne sur la période 2004-2008. Une période qui coïncide avec les années fastes des IPO. Pas moins de 29 opérations ont été enregistrées. Aujourd’hui, les entreprises ne se bousculent pas particulièrement pour franchir le pas de la cote. Une seule, en l’occurrence Masa Maroc, a annoncé une introduction en Bourse cette année. Au moins, l’on ne devrait pas boucler une nouvelle année vierge.
F.Fa

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc