×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Tanger: Chrafate commence à prendre forme

Par L'Economiste | Edition N°:4218 Le 21/02/2014 | Partager
L’assainissement et la voirie de la première tranche finalisés
La voie de connexion devrait être prête dans les prochaines semaines

La route devant connecter le futur noyau urbain de Chrafate à l’usine de Renault devrait être prête dans les prochaines semaines. Elle permettra une meilleure connexion de l’ensemble de la zone

A Chrafate, le chantier de construction de la future ville nouvelle avance bon train. La future cité prépare les bases pour une urbanisation au rythme du développement de la région. Les travaux de voirie in-situ de la première tranche de la phase I sont pratiquement achevés et l’assainissement au niveau de la 2e tranche réalisé à 60%, indique le groupe Al Omrane Chrafate. Dans cette première partie du projet, il est prévu de construire plusieurs écoles, une caserne pour la protection civile, et d’autres équipements de proximité. Trois lotissements sont actuellement en cours d’études et les travaux du premier, Diyar Boughaz, ont déjà démarré au niveau du terrassement, est-il ajouté. Bonne nouvelle aussi au niveau de la logistique. La route connectant Chrafat à l’usine de Renault est quasi-finie. Cette voie de 25 mètres de large et de 4 kilomètres de long, dont l’enrobé sera posé dans les prochains jours, permettra de désenclaver ce futur noyau urbain. Les usagers mettront beaucoup moins de temps pour se rendre de Chrafate à l’usine Renault, soit 5 minutes au lieu de 45 minutes actuellement. Une infrastructure qui est qualifiée de stratégique, car elle permettra une meilleure connexion de l’ensemble de la zone.
La future ville de Chrafat se trouve à 18 km au sud-ouest de Tanger, au carrefour entre l’autoroute TangerMed et la RN2. D’une superficie prévue de 769 hectares, la nouvelle cité comptera, une fois achevée, 30.000 unités de logement, pouvant accueillir 150.000 habitants, pour un coût d’aménagement et d’infrastructures évalué à 2,35 milliards de DH dont 825 millions pour la première phase de 273 hectares. Ce futur noyau urbain disposera d’habitations de divers types, allant du logement économique de 140.000 DH aux villas pour hauts cadres. La ville sera développée en plusieurs étapes. À court terme, il s’agit de lancer une première phase dotée de logements collectifs et d’un bloc à usage mixte, le tout ceinturé par une importante tranche de verdure. Dans une deuxième phase, une aire de logements collectifs sera lancée ainsi qu’une zone dédiée aux industries légères.
De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc