×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

La croissance se redresse en ce début d’année

Par L'Economiste | Edition N°:3999 Le 29/03/2013 | Partager
Ce sont les économies émergentes qui vont sauver la mise

Les experts de l’OCDE se veulent rassurants. «L’activité économique mondiale se redresse, mais la crise au sein de la zone euro retarde l’avènement d’une véritable reprise », ont-ils indiqué, le jeudi 28 mars, lors de la présentation à Paris d’une nouvelle évaluation économique intermédiaire. Ce sont les économies émergentes, qui vont une fois encore tirer la croissance à l’échelle mondiale cette année. En rythme annuel, la croissance de la Chine devrait rester largement supérieure à 8% au premier semestre de 2013. Les réformes structurelles, notamment en Espagne, en Grèce, en Irlande, en Italie et au Portugal, constituent une base solide pour un redressement de la compétitivité et une augmentation de l’emploi lorsque la demande se redressera, selon les experts de l’OCDE. La croissance des économies du G7 devrait atteindre un taux annualisé de 2,4% au premier trimestre de 2013 et de 1,8% au second. L’OCDE prévoit que les trois principales économies de la zone euro (l’Allemagne, la France et l’Italie) enregistreront une croissance de 0,4% au premier trimestre puis de 1% au second, mais souligne l’apparition de nouvelles divergences entre la croissance en Allemagne et celle des économies de la zone euro. L’économie allemande devrait croître de 2,3% au premier trimestre et de 2,6% au second. L’économie française va mal. Elle devrait connaître une contraction de 0,6% au premier trimestre, suivie d’un rebond de 0,5% au second. Au quatrième trimestre de 2012, la croissance aux Etats-Unis a été freinée par des facteurs ponctuels, mais l’activité devrait connaître un rebond de 3,5% au premier trimestre de 2013, avant de renouer avec une croissance modérée de 2% au second. L'OCDE a appelé la zone euro à faire preuve de plus de souplesse dans la réduction des déficits et à s'abstenir de prendre de nouvelles mesures de rigueur budgétaire. Sur un autre registre, le chômage va continuer son galop. «La faiblesse de la croissance et le manque de confiance compliqueront sans doute les efforts visant à réduire les taux de chômage actuellement élevés dans une bonne partie de l’Europe», est-il indiqué.


F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc