×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Casablanca: Plusieurs projets structurants

    Par L'Economiste | Edition N°:3961 Le 05/02/2013 | Partager

    Parmi les projets inaugurés par le Souverain figure le centre d’hémodialyse de Roches Noires. Cette nouvelle structure, réalisée pour un investissement de 30 millions de DH, renforce les infrastructures de santé de la région 

    Depuis une semaine, le Souverain a inauguré et lancé plusieurs projets dans les régions du Grand Casablanca et de Chaouia-Ouardigha. Ils touchent aussi bien au sport et au social qu’à la santé. Des secteurs qui constituent une priorité royale, vu leurs répercussions majeures sur les conditions et la qualité de vie des citoyens. L’objectif principal de ces chantiers, déjà achevés pour la majorité, est de combler les déficits enregistrés en matière d’infrastructures sportives, sociales sanitaires et culturelles.

     

    Plus de 2.000 logements sociaux achevés
    Après le projet de relogement des bidonvillois de la ville nouvelle de Zenata, le Souverain inaugure la première tranche du programme de logement social «Riad El Bernoussi». Déjà achevé et prêt à être livré, ce projet, porté par le groupe «Alliances», concerne 2.004 logements sociaux, 70 commerces et 3 équipements de proximité (lycée, école et mosquée). Réalisée sur une superficie globale de plus de 8 ha, la 1ère tranche a mobilisé des investissements de l'ordre de 482,4 millions de DH et pourra accueillir une population estimée à 10.000 habitants. L’on prévoit aussi la réalisation d'une 2e tranche portant sur 1.460 unités sociales, 360 logements moyen standing, 173 commerces, une école, une mosquée, un centre socio-culturel et un centre de formation. Les travaux devraient être totalement achevés en décembre 2013.

    Un centre pour le traitement des cancers
    Le CHU de Casablanca se dote d’un centre pour le traitement des cancers. Cette nouvelle structure a été réalisée pour un investissement de 60 millions de DH. Elle comporte plusieurs pôles, dont un service de radiothérapie, un service d'oncologie médicale, un service de médecine nucléaire et un pôle de détection précoce et de traitement des cancers du sein et gynécologique. La mise en place du «centre Mohammed VI pour le traitement des cancers» est le fruit d’un partenariat entre l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), le ministère de la Santé, le conseil régional du Grand Casablanca, le conseil préfectoral, le conseil de la ville, l’INDH et le CHU Ibn Rochd.

     

    Amal ouvre son 4e centre de dialyse 
    Le centre d'hémodialyse «Amal de  Roches Noires» vient renforcer les infrastructures de prise en charge des patients souffrant d'insuffisance rénale à Casablanca. Avec une capacité de 300 patients par semaine, il contribuera, à n’en point douter, au désengorgement du service de néphrologie du CHU Ibn Rochd. Construite sur 5 étages et une surface totale de 2.600 m2, cette structure a été réalisée pour un investissement de plus de 30 millions de DH. Elle est le fruit d'un partenariat entre l'Association Amal d’hémodialyse, l’INDH (4,9 millions de DH) et la commune urbaine de Casablanca qui a fourni le terrain. Doté d'un matériel et d'équipements modernes, le centre comprend 50 générateurs de dialyse, des salles de traitement d'eau, d'accueil, de consultation et de repos. «Pour assurer la pérennité du fonctionnement de cette nouvelle unité, nous avons procédé à la location d’une partie du terrain qui abritera une école privée», indique Mustapha Faouzi, secrétaire général de l’Association Amal d’hémodialyse et SG de l’arrondissement Ben M’Sick. Ce qui devrait générer à l’association, et, par conséquent, au centre de dialyse, un montant annuel de 1,5 million de DH. Fondée en mars 2008, l’association compte trois autres centres à son actif (Ben M’sick, Oukacha et Bouskoura) dont le plus grand au Maroc et en Afrique. Selon nos informations, trois autres unités de dialyse, initiées par la même ONG, sont en cours de construction à Deroua (Casablanca), Tafraout et Al Hoceima.

    Une nouvelle unité à Benslimane
    Le centre hospitalier provincial de Benslimane vient d’être doté d’un centre de dialyse. Fruit d'un partenariat entre l’INDH, le ministère de la Santé et l'association «Al Bouhaira» pour la solidarité sociale, cette structure a été réalisée pour un montant de 6,4 millions de DH. Grâce à un matériel et des équipements modernes dont huit générateurs de dialyse et une salle pour le traitement d'eau, le centre pourra accueillir jusqu'à 48 patients par jour. Neuf ambulances ont été remises au profit de cette nouvelle structure sanitaire et de huit communes relevant de la province.

     

    Où former les athlètes…
    Le Souverain a inauguré aussi un centre régional de formation des athlètes à Benslimane, donnant une impulsion au sport dans la province. Ce centre offrira une formation de proximité aux jeunes athlètes prometteurs et aux stagiaires dans diverses disciplines d'athlétisme. Réalisée sur une superficie de près de 7 ha, cette structure sportive est dotée d'un investissement de 31,5 millions de DH. Elle comporte un centre de formation, un pavillon d'hébergement pouvant accueillir jusqu'à 40 athlètes, une piste à revêtement synthétique, une piste de réchauffement, etc.

     Des projets culturels aussi
    La province de Benslimane a vu ses infrastructures culturelles se renforcer aussi grâce à plusieurs projets lancés par le Souverain. Il s’agit d'un complexe religieux, culturel et administratif relevant du ministère des Habous et des Affaires islamiques, et d'une école d'enseignement originel, mobilisant un investissement global de 64 millions de DH. Le futur complexe religieux sera érigé sur une superficie totale de 8.930 m2 et abritera une grande mosquée d'une capacité d'accueil de 1.580 fidèles et des pavillons administratif, culturel et commercial.

     

    Bouskoura dotée d’un centre pour autistes
    Le centre «Aurore» pour la prise en charge des enfants autistes a ouvert ses portes à Bouskoura. Réalisée dans le cadre de l’INDH, cette nouvelle structure ambitionne de venir en aide et d’accompagner cette catégorie à besoins spécifiques tout en lui assurant l'assistance médicale nécessaire et lui facilitant l’insertion sociale. D'une capacité d'accueil de 100 enfants, cet établissement a nécessité un investissement de 14,6 millions de DH, mobilisé par l'INDH, l'Association «SOS Autisme» et ses partenaires et la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. 


    B. S.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc