×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Casablanca
Les projets d’investissement ont plus que doublé

Par L'Economiste | Edition N°:3680 Le 19/12/2011 | Partager
Ils ont atteint 162 entre janvier et octobre 2011 contre 46 seulement l’année précédente
5,1 milliards de DH absorbés par le BTP

BILAN positif pour les investissements de la métropole. A en croire les dernières statistiques du Centre régional d’investissement (CRI) du Grand Casablanca, la région a enregistré un accroissement de 252% du nombre des projets agréés durant les dix premiers mois de l’année.
Au total, 162 projets d’investissement ont reçu un avis favorable, alors qu’ils n’étaient que 46 de janvier à octobre 2010.
Le volume des investissements engagés durant la même période a atteint un montant global dépassant les 11 milliards de DH.


La Sarl toujours en tête

 

Les projets agréés par la Commission régionale d’investissement, entre janvier et octobre 2011, devraient contribuer à la création de 35.067 emplois contre pas plus de 9.200 en 2010, soit une multiplication par 4. L’analyse sectorielle montre une prédominance du secteur du BTP qui accapare environ 44% du montant global des investissements, soit plus de 5,1 milliards de DH. Viennent ensuite les services qui occupent le deuxième rang avec des investissements de l’ordre de 3,8 milliards de DH, soit une part de 32% du montant global. Ce secteur devrait contribuer à la création de 31.314 emplois, soit 85% du total des emplois prévus.
Le nombre de créations d’entreprises dans le Grand Casablanca n’a pas évolué comparé aux dix premiers mois de l’année 2010. Le CRI a enregistré la création de 5.512 nouvelles structures avec un investissement initial des entrepreneurs de 1 milliard de DH. 95% des entreprises créées sont des Sociétés à responsabilité limitée (SARL).
«L’engouement des entrepreneurs qui optent pour cette forme juridique est expliqué par la suppression de l’exigence du capital minimum, dans le but de simplifier les formalités et d’inciter à la création d’entreprises», explique-t-on auprès du CRI. «En effet, à compter du 1er juillet 2011, la loi n’impose plus aucun capital minimum pour la création d’une Sarl.
D’autres amendements, publiés par le Bulletin officiel du 30 juin dernier, ont été apportés au droit des sociétés, notamment la Sarl», est-il souligné.
La répartition sectorielle révèle une prédominance du commerce (51%) et des services (40%) en tant que secteurs très prisés par les nouveaux entrepreneurs, suivis par le bâtiment et les travaux publics (7%).
Sindipark pour l’aménagement du parc Sindibad, OCP Innovation Fun For Agriculture, Ynna Al Rajhi Cement, Dupont De Nemours Morocco et Bombardier Transport Maroc sont parmi les grandes entreprises nouvellement créées à Casablanca.

Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc