×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

A la veille du référendum constitutionnel: Un état des lieux multi-critères

Par Nadia SALAH | Edition N°:5875 Le 30/10/2020 | Partager
Les facteurs de légitimité politique sont peu ancrés
Les moyens financiers restent très importants
Les ambitions régionales et africaines sont de retour

Le 1er novembre, les Algériens sont appelés aux urnes pour dire s’ils approuvent ou non les changements introduits dans la Constitution. Le choix de la date n’est pas fortuit : il correspond à la date fixée pour le démarrage de la guerre d’Indépendance, le 1er novembre 1954. Ce qui est souvent reproché au président Tebboune (qui vient d’être hospitalisé). Il utilise les symboles révolutionnaires pour servir ses intérêts politiques...

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc