×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Immobilier: Les prix amorcent une descente

Par Franck FAGNON | Edition N°:5824 Le 17/08/2020 | Partager
Recul de 3,3% au 2e trimestre sur un an après -1,4% entre janvier et mars
La baisse s’explique en partie par l’effondrement des transactions durant le confinement

La crise provoquée par le coronavirus a porté un coup dur au secteur immobilier. Mais, du côté des acheteurs, elle pourrait contribuer à rééquilibrer les rapports de force avec les vendeurs. Les relevés de prix effectués par Bank Al-Maghrib et l’ANCFCC au deuxième trimestre font apparaître une baisse de 3,3% sur trois mois comme sur un an après un recul de 1,6% au premier trimestre (sur un an).

immobilier-2-024.jpg

Les mesures d’urgence sanitaire pour enrayer la propagation du virus ont fortement pesé sur les transactions. Entre-temps, la crise a accentué les difficultés financières de bon nombre de ménages. Ce qui pourrait peser sur la demande en logements dans les prochains mois

Les vendeurs ont consenti une baisse de prix de 4% dans le résidentiel par rapport à la même période l’année dernière dont 3,7% pour les appartements et 6,7% pour les maisons. Par contre, les prix des bureaux ont suivi une autre trajectoire marquant une hausse de 1,4% sur trois mois et 2,5% sur un an.

Malgré les difficultés que traverse le secteur depuis quelques années, les prix immobiliers avaient résisté jusqu’ici. Le mouvement observé depuis janvier s’explique pour une partie par l’effondrement des transactions suite aux mesures d’urgence sanitaire pour enrayer la propagation du virus. Les ventes ont dévissé de 56% au deuxième trimestre, en plein confinement, après une baisse de 29,5% entre janvier et mars.

Aucun segment n’est épargné par ce mouvement avec une chute de 38,2% des transactions dans le résidentiel sur trois mois et 55,3% sur un an. Ce n’est pas mieux dans l’immobilier professionnel où les ventes se sont effondrées de 54,2% sur trois mois et de 57,3% sur un an.

Dans les grandes villes, les transactions ont chuté d’au moins moitié par rapport au deuxième trimestre 2019. Comparées aux trois premiers mois de 2020, les immatriculations ont reculé de 27,4% à Casablanca contre -57,1% à Rabat, -39,6% à Marrakech, -40,2% à Tanger et -48,5% à Agadir.

villes-immobilier-024.jpg

La baisse des prix est générale avec des situations diverses selon les segments. Sur les appartements, les biens les plus échangés, les prix ont baissé de 3,2% à Casablanca d’un trimestre à l’autre, de 7,4% à Rabat et de 9,9% à Tanger. Marrakech se contente d’une baisse de 1,8%

D’un trimestre à l’autre, les prix affichés à Casablanca ont baissé de 2,5% grâce essentiellement aux ristournes dans le résidentiel. Ils ont diminué de 5,9% à Rabat dont 7,4% pour les appartements. Ces biens ont été 9,9% moins chers à Tanger alors que les prix des villas et des bureaux ont flambé respectivement de 51,2% et de 33,9%. A Marrakech, les acquéreurs ont bénéficié d’une remise de 1,8% sur les prix des appartements et de 12,6% sur les maisons.

Les baisses de prix enregistrés à Agadir concernent essentiellement les appartements (-6,3%) et les locaux commerciaux (-0,7%).

Jusqu’où les prix peuvent-ils baisser dans le résidentiel ? Aujourd’hui, certains opérateurs multiplient les promotions pour écouler leur stock. «Les grands acteurs immobiliers sont dans une situation compliquée. Ils doivent privilégier le cash à la rentabilité, en tout cas ceux qui détiennent des stocks importants», relève un expert.

Cependant,la reprise des transactions dépendra aussi des séquelles que laissera la crise sur les finances des ménages. Les pertes d’emplois et les craintes liées au chômage vont modifier les plans de bon nombre de familles notamment l’acquisition d’un logement.

F.Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc