×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Le Covid-19, fruit d’un laboratoire?

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5745 Le 21/04/2020 | Partager
L’origine du virus remise ouvertement en cause par les USA, la France et la Grande-Bretagne
Trump ouvre une enquête sur l’implication de la Chine dans la pandémie
Pr. Luc Montagnier, qui assure que le virus est manipulé, critiqué par la communauté scientifique
pr.-luc-montagnier-045.jpg

«Le coronavirus sort d’un laboratoire chinois. L’histoire du marché aux poissons est une belle légende», affirme le Pr. Luc Montagnier, prix Nobel de médecine (Ph. AFP)

Alors que la pandémie de coronavirus continue de se propager, de nouveaux détails émergent sur l’origine du virus. Le président américain Donald Trump a évoqué la possibilité que la Chine ait délibérément provoqué l’épidémie de Covid-19.

Il a également décidé de mener une enquête exhaustive pour comprendre comment ce virus s’est répandu et a contaminé le monde. «Les enquêtes en cours doivent permettre de déterminer si la Chine est sciemment responsable de la propagation du virus. Si c’est le cas, il devrait y avoir des conséquences», souligne le président américain. 

Trump n’est pas le seul chef d’Etat à émettre des doutes. La France et la Grande-Bretagne font désormais front commun et remettent en cause, ouvertement, la version des faits du marché de Wuhan.  «Il y a manifestement des choses qui se sont passées qu’on ne sait pas», a souligné le président français, Emmanuel Macron.

Le ministre britannique des Affaires étrangères a déclaré, pour sa part, qu’il n’est plus possible de continuer comme si de rien n’était. «Nous devrons poser les questions difficiles concernant l’apparition du virus et pourquoi il n’a pas pu être stoppé plus tôt», souligne-t-il.

Cette théorie est également soutenue par le Pr. Luc Montagnier, chercheur reconnu et prix Nobel de médecine pour la «découverte» du VIH. «Le coronavirus sort d’un laboratoire chinois. L’histoire du marché aux poissons est une belle légende», avait annoncé le virologue dans un entretien accordé au site «Pourquoi docteur?». Des déclarations qui ont eu l’effet d’une bombe. 

Selon le chercheur, le laboratoire de la ville de Wuhan s’est spécialisé sur ces coronavirus depuis le début des années 2000. Ce qui l’a poussé à regarder de près la description du génome. «On n’a pas été les premiers, puisqu’un groupe de chercheurs indiens a publié une analyse qui montrait que le génome complet de ce nouveau coronavirus avait des séquences d’un autre virus qui est le VIH», indique-t-il.

«Pour intégrer des séquences de VIH dans le génome, il faut avoir des outils moléculaires. Ce n’est pas la nature qui va le faire, c’est l’homme de laboratoire», explique Montagnier.  Selon lui, la pandémie mondiale serait le fruit d’«un accident industriel» survenu lors de recherches liées à l’élaboration d’un vaccin contre le sida.

«C’est l’hypothèse la plus raisonnable». Très controversé et critiqué par la communauté scientifique, le virologue refuse d’être qualifié de défenseur des théories du complot. «Le complotiste, c’est celui qui se trouve dans le camp inverse, qui cache la vérité. Elle finit toujours par éclater de toute façon», argue-t-il.

T.E.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc