×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    IMC réaffirme ses ambitions

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5637 Le 20/11/2019 | Partager
    La holding d’investissement entre dans le tour de table de STG Telecom
    Une unité d’assemblage à Tanger en perspective
    Pourparlers avec des opérateurs africains
    ahmed-fassi-fihri-037.jpg

    Pour Ahmed Fassi Fihri, CEO de la holding IMC, l’entrée dans le capital de STG Telecom «permettra de financer un ambitieux projet de consolidation de la marque sur le marché marocain et de préparer la construction d’une unité d’assemblage, très probablement dans la ville de Tanger» (Ph. DR)

    Après l’immobilier, le coworking, l’industrie minière et l’agroalimentaire, la holding d’investissement IMC mise sur un nouveau secteur en entrant dans le tour de table de STG Telecom. L’objectif est de favoriser le développement de cet opérateur de téléphonie mobile, impliqué également dans d’autres projets technologiques, notamment dans le domaine de la robotique. La priorité est de consolider l’expansion de cette entreprise au niveau national avant de se lancer à la conquête du marché africain.

    - L’Economiste: IMC vient d’entrer dans le tour de table de la société STG Telecom. Quelles sont les implications de cette opération sur son développement?
    - Ahmed Fassi Fihri: I
    MC est une Holding d’investissement qui détient un portefeuille de participation diversifié, avec des filiales qui opèrent dans les secteurs de l’immobilier, du coworking, de l’éclairage public, de l’industrie pharmaceutique, de l’industrie minière, de l’agro-alimentaire et de la production musicale. Les négociations avec STG ont démarré depuis près d’une année pour une prise de participation dans le capital social, via une augmentation de capital qui servira entièrement au développement de la société. Aucun cash out ne sera réalisé par les associés fondateurs et les fonds apportés par le nouvel investisseur seront destinés au financement d’un ambitieux projet de consolidation de la marque STG sur le marché marocain, de développement de la marque à l’international, notamment en Afrique, ainsi qu’à la préparation d’un projet de construction d’une unité d’assemblage, très probablement dans la ville de Tanger.

    - Cette opération permettra également à IMC de s’impliquer dans la conception des produits à fort contenu technologique. Quelles sont vos ambitions dans ce secteur?
    - C’est effectivement notre premier investissement dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Avec la révolution numérique, les lignes de séparation entre le monde physique et digital s’estompent de plus en plus vite. Une nouvelle révolution industrielle est en marche et le Maroc ne peut rester en marge de ce mouvement qui va bouleverser l’économie mondiale. A notre modeste échelle, notre ambition est de faire de STG Telecom un acteur de référence dans le monde des produits à forts contenus technologiques pour accompagner les nouveaux modes d’achat et de paiement, pour simplifier les processus opérationnels et réinventer la proximité avec les clients et les partenaires. A titre d’exemple, en dehors de notre champ d’intervention principal actuel qui est la téléphonie mobile, STG Telecom propose des robots intelligents et ludiques, pour inciter les jeunes générations à se familiariser, à comprendre et aimer la technologie, tout en stimulant leurs passions. Cette approche d’apprentissage prend ses fondements sur les 4 grands piliers de la «STEM Education», à savoir les Sciences, la Technologie, l’Ingénierie et les Mathématiques, base incontournable de l’intelligence artificielle et des emplois de l’avenir.

    - Concrètement, comment cela sera décliné?
    - STG Telecom a élaboré des programmes de partenariats avec des institutions publiques et privées, telles que des établissements scolaires et des Maisons de Jeunesse pour la vulgarisation de la robotique, avec pour ambition son introduction à terme dans le système éducatif national.

    - L’entrée d’IMC dans le tour de table de STG Telecom permettra d’appuyer sa politique d’expansion au niveau international. Quels sont les marchés ciblés?
    - Notre ambition est effectivement de positionner STG Telecom à l’international, avec notamment une aspiration d’acteur de référence sur le marché africain. Nous sommes déjà en pourparlers avec plusieurs opérateurs majeurs sur le continent pour nouer des partenariats stratégiques. Nous avons même été contactés par un géant de la distribution en Europe qui a été séduit par la qualité de nos produits et qui souhaite les commercialiser. Mais nous ne voulons pas brûler les étapes. Chaque chose en son temps. Dans l’immédiat nous avons beaucoup à accomplir encore sur le marché local pour consolider la marque et asseoir les fondements d’une croissance solide. Pour cela nos premiers efforts iront dans cette direction avant d’envisager des initiatives à l’étranger. Cela étant dit, les événements peuvent aller vite et l’aventure internationale peut vite se concrétiser aussi.

    - Comment se déclinera l’accompagnement de STG Telecom en matière d’accès à ces nouveaux marchés?
    - STG Telecom est déjà à l’aise avec l’expérience internationale dans le sens où elle est une émanation de l’américain Secure Technlologies Group qui prend naissance aux Etats-Unis en 2008 au cœur de la Silicon Valley. Son fondateur, Adnan Ouassini, diplômé de l’Université de Stanford et féru de nouvelles technologies est un tangérois pure souche qui a fait le pari de retourner au Maroc après un séjour de 15 ans aux Etats-Unis, pour investir et s’épanouir dans son pays d’origine. L’aventure continentale ne sera donc qu’une suite logique de ce processus et le soutien d’IMC sera constant et fort pour accompagner les équipes de STG Telecom dans cette dynamique.

    Propos recueillis par Mohamed Ali MRABI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc