×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Infrastructures: Plus de 600 milliards de DH de projets

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5637 Le 20/11/2019 | Partager
    Autoroutes, LGV, complexes portuaires…
    Une commission d'investissement sur les infrastructures en réflexion

    Pilier indispensable du développement économique, les infrastructures ont largement contribué à l’essor du Maroc les 20 dernières années. Dans le dernier discours royal du 44e anniversaire de la marche verte, le Roi exhorte le gouvernement à une réflexion sérieuse sur la création d’une ligne ferroviaire Marrakech-Agadir, avec prolongement vers les provinces du Sud.

    L’objectif étant le désenclavement de l’ensemble de la région et la dynamisation de l’économie du Souss-Massa. C’est dans ce contexte qu’à eu lieu, le 12 novembre à Casablanca, la conférence-débat de la chambre de commerce britannique. Les panelistes ont livré leurs analyses, bilans et projections des différents chantiers d’infrastructures lancés, réalisés ou en cours de réalisation.

    Des acteurs de premier plan du secteur du transport et de la logistique ont mis en lumière les différentes mesures prises pour le développement des infrastructures à l’échelle nationale. Port de Dakhla & Kénitra Atlantique, extension de la ligne LGV entre Marrakech et Agadir, développement du ferroviaire classique et de nouvelles autoroutes… Les grands projets d’infrastructures ont été passés en revue.

    Selon Adil Bahi, directeur de la stratégie, des programmes et de la coordination des transports au ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’eau: «Les grands projets à l’ordre du jour nécessiteront une enveloppe de 600 milliards de DH. Pour le pilotage, une commission d'investissement sur les infrastructures, rattachée au chef du gouvernement, est en pleine réflexion».

    Le représentant de l’Equipement a dressé un bilan des réalisations pour la dernière décennie. Il n’a pas manqué de souligner que plus de 350 milliards de DH ont été engagés dans les grands projets d’infrastructures les 20 dernières années.

    De son côté, Mohamed Chouh, directeur du développement des Autoroutes du Maroc (ADM) a rappelé que des projets sont en cours, notamment dans la région de Casablanca avec la construction d’une liaison Tit Mellil - Berrechid dont les travaux démarreront l’année prochaine. Le programme mobilisera plus de 1,7 milliard de DH.

    M.Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc