×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Automobile: Les Japonais en force à la TAC

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5373 Le 17/10/2018 | Partager
    Spécialiste des loquets et charnières, il fait suite à Jtekt et Kansai Paint
    Son usine s’étendra sur 20.000 m2 avec un investissement de 140 millions de DH
    japonais-automobile-tac-073.jpg

    La présence japonaise à la TAC s’étoffe avec une dizaine d’opérateurs de renom. Le dernier en date, dont l'usine est en construction, est Mitsui Kinzoku Act, un spécialiste des loquets et des charnières pour automobile  (Ph. Adam)

    Mitsui Kinzoku Act, équipementier automobile japonais se prépare lui aussi à investir et s’installer à Tanger. Peu connu du grand public, il est le spécialiste mondial des loquets et des charnières de portes automobile. Il fabrique aussi des loquets pour coffre et capot, et des systèmes complets pour portes coulissantes, des éléments qui à première vue paraissent simples mais qui  sont dotés d’une grande technicité et d’une grande importance pour la sécurité des passagers.

    Le groupe japonais dispose d’une dizaine d’implantations au niveau mondial, celle de Tanger sera la première au niveau du continent africain.

    L’usine qui sera installée à la Tanger Automobile City, TAC, fournira directement les chaînes de l’usine de Renault à Tanger dont elle n’est séparée que de quelques kilomètres. Elle s’étendra sur une superficie de 20.000 m2 avec à la clé un investissement de près de 140 millions de DH, selon le groupe TangerMed. Ce dernier précise aussi que la future usine qui emploiera à terme 300 personnes assurera aussi la livraison des centres de production automobile clients du groupe en Europe.

    Mitsui Kinzoku ACT Corporation a été fondée en 1943 et son siège actuel se trouve à Yokohama. Son chiffre d’affaires est d’environ 3,7 milliards de dollars, soit l’équivalent de 33 milliards de DH. Elle est détenue à hauteur de 100% par le groupe Mitsui Mining & Smelting Co, lui-même filiale du géant japonais Mitsui group, qui brasse un peu plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires, (un peu plus de 440 milliards de DH).

    Mitsui fait suite à Jtekt, un spécialiste des directions assistées qui vient de lancer la construction de son usine à la TAC. Ils ont été précédés par 8 autres groupes japonais dont des noms illustres de l’industrie automobile comme Sumitomo, Denso, Kansai Paint ou Fujikura ainsi que le spécialiste mondial des fibres optiques, Furukawa. Leur investissement global atteint les 2 milliards de DH, selon l’agence TangerMed avec plus de 15.000 emplois.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc