Entreprises

Start-up: Un paquet de mesures de financement

Par Amin RBOUB | Edition N°:5291 Le 11/06/2018 | Partager
Des solutions taillées sur mesure pour les startups du Technopark
Plus de 200 chefs d’entreprise de l’écosystème réunis

L’écosystème du Technopark de Casablanca mobilise ses chefs d’entreprise. Un Technoftour vient d’être organisé, le 6 juin, pour développer les réseaux et promouvoir l’entrepreneuriat innovant ainsi que les initiatives et concepts inédits des entreprises basées au Technopark. Plus de 200 chefs d’entreprise ont assisté à cet événement ainsi que des partenaires tels que l’Ompic, CNSS, Anapec, CIMR, Bourse de Casablanca, CCG...

Cette édition 2018 du Technoftour a retenu un thème mobilisateur de porteurs de projets: «Les mécanismes de financement des entreprises innovantes au Maroc».  L’enjeu étant de mettre les projecteurs sur les différentes solutions de financement, faire jouer des synergies entre les différents acteurs de l’écosystème Technopark, ou encore débattre des techniques, procédures et initiatives liées à la création, au financement et au développement d’une nouvelle génération d’entreprises.

Parmi les intervenants, Karim Hajji, DG de la Bourse de Casablanca, qui a présenté les opportunités du programme Elite. Il  s’agit d’un label dédié pour soutenir et favoriser l’innovation, l’entrepreneuriat ou encore la croissance. Le concept Elite garantit aux entreprises une visibilité  auprès des investisseurs nationaux et étrangers. Il facilite également le financement des entreprises qui ont accès à la plateforme digitale qui regroupe l’ensemble de la communauté Elite.

  Autre initiative en faveur des porteurs de projets inspirants, le Réseau Entreprendre Maroc. Mehdi Laraki, président du Réseau, a insisté sur les multiples possibilités de soutien qu’offre l’association aux porteurs de projets avec un appui et un  accompagnement sur 3 ans ou encore des prêts d’honneur, sans intérêt ni garantie (allant jusqu’à 250.000 DH).

Par ailleurs, il y a également les réalisations du premier fonds d’amorçage dédié aux NTIC, Maroc Numeric Fund. Selon Dounia Boumehdi,  DG de MITC Capital, «ce fonds a investi dans 17 startups à fort potentiel. Il ambitionne de lancer un nouveau fonds MNF II d’une taille cible de 200 millions de DH».

Dans le même sillage, le président de la Fédération marocaine du Crowdfunding a fait de la sensibilisation autour du fonctionnement du financement collaboratif, ses objectifs, ses enjeux ou encore ce que prévoit la loi pour ce type de mécanisme financier. Hicham Serghini, DG de la Caisse centrale de garantie (CCG), a pour sa part mis en relief les opportunités offertes par le fonds Innov Invest pour apporter des réponses à la problématique de financement des start-ups.

Pour rappel, ce fonds vise à financer l’entrepreneuriat innovant à travers ses différentes phases: amorçage, développement, croissance... Pour les cinq prochaines années, un montant de 700 millions de DH est prêt à être investi dans des jeunes pousses innovantes.

Carte de visite

Le Technopark est une structure d’aide à la création et au développement d’entreprises spécialisées dans les TI, l’innovation, les Green Tech ou encore l’industrie culturelle. Fruit d’un partenariat public-privé, Moroccan Information Technopark Company (MITC),  l’entreprise gestionnaire du Technopark a accompagné, depuis sa création, plus de 1.000 entreprises. La structure compte aujourd’hui 300 startups et PME et quelque 2.000 salariés. Après la structure pilote à Casablanca,  Technopark a ouvert en 2012 à Rabat et en 2015 à Tanger. L’ambition est d’ouvrir une structure en 2019 à Agadir.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc