×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Une structure de transfert d'expertise

    Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:4919 Le 19/12/2016 | Partager
    Le Centre de conseil agricole maroco-allemand actif depuis 2013
    3.000 agriculteurs et techniciens déjà formés aux techniques pointues
    Huit plateformes de nouvelles variétés de céréales et fourrages installées
    trannsfert_dexpertise_019.jpg

    Sur sept années, le montant de la subvention accordée à l’élevage laitier a atteint 460 millions de DH. Près du tiers a profité à l’importation de génisses laitières. En revanche, le maillon déterminant de la qualité du lait (centre de collecte) n’a bénéficié que de 2% de l’enveloppe

    Choix incontournable que celui de la Fédération interprofessionnelle marocaine du lait. Le nouveau partenariat conclu avec le Centre de conseil agricole maroco-allemand s’annonce prometteur. Il cible le développement de l’élevage laitier selon des techniques modernes tout au long de la chaîne de valeur. En focalisant surtout sur les petits et moyens éleveurs qui représentent 90% des 300.000 exploitations que compte le pays. Le Centre de conseil agricole maroco-allemand (Cecama) a été initié en 2013 par les ministères de l’Agriculture marocain et allemand. Inscrit dans la stratégie du plan Maroc Vert, le centre a pour mission d’améliorer les performances de l’agriculture et de valoriser au mieux les compétences humaines. Ceci à travers deux grands axes: la formation continue et l’installation de plateformes de démonstration. Depuis sa mise en service et jusqu’à fin 2016, huit plateformes ont été installées et plus de 3.000 agriculteurs, conseillers, techniciens et prestataires de services agricoles ont bénéficié d’une formation.
    Le Cecama offre ses formations dans les domaines de la production végétale, la mécanique et la gestion de l’entreprise agricole. En 2015, il a renforcé son offre avec des formations en élevage bovin. Avec son approche de durabilité, le centre mise sur une formation et un échange du savoir-faire de ses partenaires privés allemands et marocains: les sociétés allemandes mettent à disposition leur matériel et intrants agricoles, les exploitations marocaines leurs terrains et élevages où se déroulent les formations. Cette intégration des agriculteurs et des experts en technique agricole des deux pays assure l’adéquation des formations avec les besoins réels de l’agriculture au Maroc.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc