×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Régions

Itzer accueille une mission de Parcours Santé Monde

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4846 Le 30/08/2016 | Partager
Donner l’accès à l’eau potable pour 200 familles
Isolation thermique d’une école et opération de sensibilisation aux maladies liées à l’eau

Dans la petite commune de Itzer, aux environs de Midelt et au milieu de nulle part, l’eau est rare. Et lorsqu’elle existe, il faut parcourir une longue distance pour la trouver et la ramener. Tâche qui revient toujours aux femmes et aux enfants. La situation est encore plus alarmante car le point d’eau le plus proche est une source d’eau polluée par les égouts. En 2005, une enquête santé a été effectuée dans ce village suite à plusieurs cas de fièvre typhoïde. Dans le cadre des opérations humanitaires de Parcours Santé Monde, une mission humanitaire pour remédier à cette situation sera portée par l’Organisation mondiale des acteurs de santé (OMAS Picardie) en collaboration avec ATAA Charity foundation au Maroc. Ce concept humanitaire rassemble des professionnels de la santé en France, en exercice ou étudiants, et cible les principaux problèmes de santé publique dans un pays donné. Après le Liban et la Croatie, c’est au tour du Maroc d’accueillir la nouvelle mission. Une première action de l’OMAS est déjà en cours et consiste en la construction d’un puits profitant à près de 200 familles de la commune d’Itzer. Cette action s’inscrit dans l’un des trois axes du plan d’urgence contre la sécheresse lancé par le Maroc au début 2016, dont l’approvisionnement en eau des villages éloignés est l’un des objectifs principaux. Par la suite, des membres de l’OMAS feront le déplacement à Itzer à la fin du mois de septembre, avec des objectifs en deux étapes. La première concerne la prévention contre les maladies liées à l’eau au niveau d’Itzer. Elle vise la sensibilisation de la population, ainsi que l’enseignement des méthodes de désinfection de l’eau. La deuxième consiste à réaliser l’isolation thermique de l’école du village d’Itzer, afin de résister aux chutes importantes de températures pendant l’hiver. Une équipe de bénévoles de près de 30 personnes (étudiants et professionnels de santé) sera sur le terrain en fin septembre pour participer à ces opérations.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc