×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Archives

Articles de L'Edition N° 6294 Du Jeudi 30 juin 2022

A La une

Disty technologies en bourse Une première sur le marché alternatif

La bourse de Casablanca accueil­lera une nouvelle recrue du secteur technologique. Il s’agit de Disty Tech­nologies, distributeur informatique qui compte s’introduire en bourse à travers une augmentation de capital de 218.310 actions, et une cession de 386.191 actions existantes... Lire la suite

Le Gazoduc Maroc-Espagne opérationnel en flux inversé

L’Espagne vient d’acter la livraison vers le Maroc de gaz naturel acheté sur les marchés internationaux. En effet, depuis mardi 28 juin, le voi­sin du nord a acheminé du gaz vers le Royaume, via le Gazoduc Maghreb-Europe (GME). Ce sont les médias espagnols qui ont annoncé la réacti­vation du pipeline. Côté marocain, officiellement rien ne filtre encore sur ce sujet... Lire la suite

Réforme des retraites: Les réunions démarrent après l’Aïd

C’est le dossier dont le trai­tement a pris beaucoup de retard. La réforme des retraites devrait néanmoins ressurgir au cours des prochaines semaines. Les syndi­cats, la CGEM et le gouvernement comptent se réunir juste après Aïd Al Adha alors qu’ils avaient conve­nu de se retrouver deux semaines après l’accord social conclu en avril!... Lire la suite

Décision inédite en droit de la concurrence

Une décision inédite qui va faire des vagues chez les praticiens. Le Conseil de la concurrence ouvre la voie pour une régularisation. Elle intéresse les concentrations économiques réalisées avant fin 2021 et sans l’accord préalable du régulateur. Ce type de transactions a porté sur un montant global de 4,3 milliards de DH en 2020 et plus de 2.300 milliards de dollars au niveau mondial! Les concentrations peuvent générer des pratiques anticoncurrentielles dans un marché. Le Conseil avait déjà annoncé qu’il y aura une hausse de ces opérations pour «sauvetage» ou «renforcement d’un positionnement». L’analyse de L’Economiste. Lire la suite

Editorial

Entreprises

Société

Régions

International

Economie

Culture

Le Cercle des Experts

De bonnes sources