×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Taghazout sur les rails
    Le détail du montage financier

    Par L'Economiste | Edition N°:3945 Le 09/01/2013 | Partager
    La Sapst augmente son capital
    Négociations en cours avec les banques
    Le financement devrait être bouclé en mars

    Ahmed Oulahna, DG de la Sapst: «Nous avons déjà démarré les négociations avec les banques de la place auxquelles nous avons présenté le programme, la planification et le business plan du projet. L’objectif est de boucler le financement en mars prochain»

    - L’Economiste: Où en est aujourd’hui le projet?
    - Ahmed Oulahna: En termes d’avancement, les  études techniques et architecturales de la première phase sont finalisées. En ce qui concerne les travaux du golf et des aménagements, notre objectif est de les finaliser d’ici la fin de l’année 2013.
    L’hôtel du golf, le village de surf et les commerces de la médina seront livrés, quant à eux, fin 2014.
    En ce qui concerne les  établissements touristiques qui sont au nombre de 9, nous prévoyons des ouvertures à partir de 2014 et le dernier hôtel de la station sera livré d’ici 4 ans maximum.

    - Quels sont les résultats de l’appel à manifestation d’intérêt pour les deux lots hôteliers les plus au sud du site, lancé en juillet 2012?
    - Nous avons effectivement lancé un AMI en vue de désigner les investisseurs pour deux hôtels 4 étoiles de la station, nous sommes actuellement en négociations avec les investisseurs présélectionnés.
    Dès que ces négociations seront finalisées, nous pourrons annoncer l’identité des adjudicataires.
    - Quelles seront les enseignes partenaires de ces futurs établissements hôteliers et des autres à venir de la station balnéaire?
    - Les actionnaires de la Sapst ont prévu de développer quatre hôtels 5 étoiles en front de mer, les discussions avec les futures enseignes partenaires sont en cours. Dès que les négociations seront achevées des annonces seront faites comme cela a été le cas pour Hyatt et Pierre & Vacances.

    Formation RH

    Le projet devrait générer à terme près de 20.000 emplois directs et indirects. Selon Ahmed Oulahna, les premiers contacts avec les acteurs locaux responsables de la formation professionnelle (Ofppt et ministère du Tourisme) sont déjà entamés. «Les besoins en formation seront définis en coordination avec les futurs gestionnaires des hôtels de la station et il est prévu de signer une convention au cours de cette année avec l’Ofppt pour nous permettre d’être fin prêts en prévision de l’ouverture de l’hôtel du golf qui aura lieu fin 2014», précise-t-il.

    - Quelles garanties aujourd’hui pour l’aboutissement du chantier et des objectifs?
    - Quelles meilleures garanties que la motivation et l’implication des actionnaires de la Sapst? La décision des actionnaires d’augmenter le capital de la Sapst à hauteur de 400 millions de DH ce mois-ci est également une preuve de leur détermination. L’aide des autorités locales et des élus est également très importante pour la réussite d’une entreprise d’une aussi grande envergure et de nature à booster la région de Souss-Massa-Draâ, voire le tourisme national.
    - Quel rôle jouerait le FMDT?
    - Le FMDT (Fonds marocain de développement touristique) prévoit d’entrer dans le capital de la SAPST lors de la prochaine augmentation prévue en janvier et sera à terme un actionnaire important de la société avec une participation à hauteur de 25% du capital.

    Actionnariat

    Créée en juillet 2011, la Société d’aménagement et de promotion de la station de Taghazout (Sapst) est dédiée à l’aménagement, au développement, à la commercialisation et à la gestion de la station Taghazout Bay. Constituée en SA au capital de 100 millions de DH, la Sapst est détenue, pour l’heure, par cinq actionnaires marocains. Il s’agit de CDG Développement à hauteur de 35%, du Fonds marocain de développement touristique (25%), d’Alliances développement immobilier (20%), de Sud Partners, un consortium dont le chef de file est Akwa Group (15%) et de la Société marocaine d’ingénierie touristique (5%).

    Propos recueillis par Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc