×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    «Taragalte», un festival pour redécouvrir le désert

    Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4881 Le 21/10/2016 | Partager
    Oasis et nomades au cœur de la 7e édition
    Artisanat local et exposition des objets utilitaires de la vie quotidienne au Sahara
    Le groupe Tinariwen et Aziz Sahmaoui seront aux côtés de Oum, la marraine du festival
    targalte_081.jpg

    Ce festival célèbre toutes les facettes de la vie du désert ainsi que les musiques et danses du monde, le tout à la belle étoile (Source: AZ)

    La septième édition du festival international Taragalte aura lieu du 28 au 30 octobre 2016 à Mhamid El Ghizlane, province de Zagora, au cœur du désert marocain, avec une participation artistique distinguée. Le programme de cette édition a pour le thème «Les oasis, source de vie au cœur du Sahara». Trois noms prestigieux de la Musique de désert ont répondu présents: l’artiste marocaine Oum, marraine du festival depuis plusieurs éditions déjà, le chanteur Aziz Sahmaoui connu pour ses chansons gnaouies et spirituelles et le célèbre groupe Touareg Tinariwen. Cette édition sera aussi l’occasion pour les artistes, les chercheurs de l’environnement et les populations locales ainsi que les fidèles de cette manifestation de fêter, encore une fois, le désert, les oasis, mais aussi ses nomades. «Lors de cette édition, la culture nomade sera ainsi au cœur de cette manifestation culturelle et artistique, à travers la célébration de toutes les facettes de cette vie du désert ainsi que les musiques et danses du monde, pendant trois nuitées bellement vécues sous les étoiles», indique Halim Sbai, directeur du festival Taragalte et président de l’Association Zaïla. Après le succès rencontré au cours des six dernières éditions, «Taragalte» s’érige ainsi parmi les manifestations culturelles les plus en vue dans les zones oasiennes marocaines. Dans l’esprit de coopération culturelle, Mhamid El Ghizlane accueille, à cette occasion, «la 3e édition de la Caravane culturelle pour la paix», forte de la réussite du projet pilote des deux précédentes éditions. En effet, les trois festivals initiateurs (Festival Taragalte du Maroc, Festival au désert au Mali, et Festival du Niger) ont décidé d’élargir leur partenariat en créant un réseau de travail dénommé «Caravane Cultural Network». Ce réseau permet une meilleure coordination de leur coopération et d’assurer le succès de la 3e édition de la Caravane culturelle pour la paix 2016. Le festival se présentera sous forme d’une grande exposition des objets utilitaires dans la vie quotidienne au Sahara. Trois grandes tentes déclineront le travail des artistes et artisans du Maroc, du Mali et de la Mauritanie. Pour cette année, les organisateurs ont choisi le thème de «la culture comme vecteur de développement et de rapprochement entre les peuples». Le festival développe, au fil des éditions, une véritable activité de valorisation et de promotion du territoire avec des répercussions concrètes et innovantes sur l’activité touristique en faveur du développement économique et humain de cette région.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc