×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Incroyable

Par L'Economiste| Edition N°:1020 Le 18/05/2001 | Partager

C'est à ne pas y croire! Un ministre fait un procès à un autre ministre du même gouvernement. Le résultat sur le terrain: un chantier d'importance nationale, lancé depuis des années, est bloqué! Benaïssa, en tant que président de la Commune d'Asilah, a attaqué son collègue de l'Equipement, Taghouane. Les usagers et les citoyens qui payent pour cette autoroute attendront que l'affaire se dénoue dans le prétoire, puisque le gouvernement s'est défilé au lieu de statuer sur l'intérêt général du pays.L'infantilisme dans l'usage de l'Etat de droit atteint des sommets. Incapable d'arbitrer entre deux de ses membres, le gouvernement démissionne de son devoir premier: servir l'intérêt général face aux intérêts particuliers. En plus, il théorise son manquement en disant qu'il y a dédoublement fonctionnel de M. Benaïssa, d'un côté le président de commune, de l'autre le ministre! A propos, notre gouvernement sait-il comment les psychiatres appellent le dédoublement de personnalité? La schizophrénie. Ceux qui en sont atteints doivent être d'urgence soignés, car ils peuvent devenir dangereux pour leur environnement.En politique, personne ne sait si la schizophrénie se soigne. En revanche, elle est bien plus dangereuse pour l'environnement, car les dégâts sont à l'échelle d'un pays comme à l'échelle de chaque citoyen.Comment le citoyen ordinaire peut-il comprendre que l'on gaspille avec autant de légèreté son argent et sa confiance et qu'en plus, on se moque aussi ouvertement de lui en lui opposant des théories fumeuses? Et qui plus est, à un an des élections! Il y a là les trois péchés capitaux qui conduisent les peuples tout droit au totalitarisme: l'ignorance, l'incompétence et l'incurie.Abdelmounaïm DILAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc