×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Sahara: Le Maroc dénonce les nouvelles manœuvres sud-africaines

Par L'Economiste| Le 20/01/2021 - 09:30 | Partager
Sahara: Le Maroc dénonce les nouvelles manœuvres sud-africaines

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réagi à une missive de l’Afrique du Sud au SG de l’ONU sur le Sahara marocain. Hilale a adressé, mardi, une lettre au SG de l’ONU, et aux président et membres du Conseil de Sécurité, dans laquelle il a dénoncé les manœuvres de l’Afrique du Sud sur cette question.

Cette lettre fait suite à la correspondance que l’ambassadeur, représentant permanent de l’Afrique du Sud, avait envoyé le 29 décembre 2020 au SG de l’ONU lui transmettant ce qu’il a appelé "les décisions de la quatorzième session extraordinaire de la Conférence de l’Union Africaine, sur le thème +Faire taire les armes+, dont une décision sur la question du Sahara occidental". Omar Hilale déplore toutefois le fait que la missive sud-africaine "suggère fallacieusement que le Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur ‘Faire taire les armes’ a été consacré exclusivement à la question du Sahara marocain". Le représentant du Royaume explique la réalité est "totalement différente".

"La démarche sud-africaine de singulariser la question du Sahara marocain révèle une double tentative, aux niveaux procédural et substantiel, d’induire en erreur le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité", précise-t-il. Sur le plan procédural, Hilale a précisé que la décision et la déclaration du 14e Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur "Faire taire les armes" se composent de 57 paragraphes, alors que le Sahara n’est abordé que dans un paragraphe.

Au niveau substantiel, Hilale a précisé que l’Afrique du Sud a sciemment passé sous silence les menaces et conflits qui handicapent le développement du continent africain, les politiques audacieuses et les avancées économiques structurantes, telle la Zone de Libre-échange continentale africaine, pourtant discutés durant ce Sommet extraordinaire.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc