×
Chandelle
Chandelle Par Meriem OUDGHIRI
Le 02/12/2022

La baraka est avec le Maroc. Cette espèce de talisman ou de pouvoir de protection comme un bouclier, ancré dans les coutumes et la vie de tous les jours. «On va y... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Reprise du travail: El Othmani donne le feu vert sans aucune différence entre les zones

Par L'Economiste| Le 15/06/2020 - 20:19 | Partager
Reprise du travail: El Othmani donne le feu vert sans aucune différence entre les zones

Une journée à peine après le regroupement des patients Covid19 dans des structures sanitaires spécialisées à Benguerir et Benslimane, Saâd-Eddine El Othmani a donné son feu vert à la reprise du travail dans plusieurs secteurs. Dans une circulaire adressée aux différents départements ministériels, le Chef du gouvernement affirme qu'il "a été décidé de reprendre les activités relatives à l'industrie, le commerce, l'artisanat, les petits métiers, les professions libérales, et assimilées, les marchés hebdomadaires, le commerce de proximité...tout en gardant les restrictions sanitaires de l'état d'urgence relative à l'interdiction des rassemblements, fêtes, funérailles...etc". Ce qui est toutefois surprenant dans le message d'El Othmani c'est qu'il ne précise pas la date de son entrée en vigueur, et ne fait aucune différence entre les zones 1 et 2.

La reprise du travail concerne également toutes les administrations, établissements publics, et collectivités territoriales sans exception. Ceci, forcément sous condition du respect des mesures d’hygiène barrières à la propagation du Covid-19. Par ailleurs, tout porte à croire que le processus du déconfinement progressif s'accélère. À ce titre, Abdelouafi Laftit a signalé ce lundi que "des instructions ont été données aux walis et aux gouverneurs pour qu'ils adaptent l'évaluation de la situation sanitaire locale par rapport au dispositif d'allègement du confinement".

"Nous allons prendre cette mesure en fin de semaine sachant qu'il ne faut pas oublier que le virus vit toujours parmi nous", a indiqué le ministre de l’Intérieur lors de la session des questions orales. Selon le ministre de l’Intérieur, "cette évaluation va permettre aux préfectures inscrites dans la zone 2 d'accéder à la zone 1 dont les mesures de déconfinement sont plus allégées.

Y.S.A.