×
Purgatoire
Purgatoire Par Meriem OUDGHIRI
Le 27/01/2023

Trois fois le budget de Rabat, des milliards de dirhams dépensés pour améliorer le cadre de vie des habitants, 1 milliard de DH pour la propreté, soit le tiers du... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Marrakech se dote de nouvelles structures socioculturelles et sportives

Par L'Economiste| Le 06/10/2022 - 08:00 | Partager
Marrakech se dote de nouvelles structures socioculturelles et sportives

La ville de Marrakech dispose de nouvelles structures socioculturelles et sportives inaugurées mercredi par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid. Le premier projet, une Maison de jeunes au quartier Kbour Chou, a nécessité un investissement de 11,9 millions de DH, financé par le Fonds de Solidarité Habitat et d'Intégration Urbaine (9 millions de DH), DH, le secteur de la jeunesse (1 million de DH) et l'INDH (1,94 million de DH). La structure permettra de former les jeunes dans divers domaines, notamment le théâtre, la communication, les médias, la musique, les arts plastiques et l’éducation sur les valeurs de citoyenneté.

Le ministre a, en outre, inauguré, un espace d’enseignement préscolaire au quartier Koudia (arrondissement de Guéliz), réalisé pour un coût global de 4,3 millions de DH, financé par le même Fonds à hauteur de 3,3 millions de DH, et l'INDH (1 millions de DH). Cette structure dispose d’un espace dédié à la formation des femmes en situation difficile dans les métiers de la couture moderne et traditionnelle, la coiffure et esthétique, la gastronomie traditionnelle et moderne, la pâtisserie et l’informatique. Elle peut accueillir 200 femmes et jeunes.

Au niveau du même quartier, M. Bensaid a procédé à l’inauguration d’une Maison de jeunesse, réalisée pour une enveloppe budgétaire de 13,74 millions de DH. A Hay Hassani (arrondissement Menara), le ministre inauguré le centre d'éducation et de formation de la femme réalisé pour un coût global de 6,75 millions de DH financé par l'INDH ( 6,25 millions de DH) et le secteur de la jeunesse (0,25 million DH).