×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Les principales mesures de Centrale Danone

    Par L'Economiste| Le 05/09/2018 - 15:52 | Partager
    Les principales mesures de Centrale Danone

    Emmanuel Faber, le patron de Danone, est revenu au Maroc à la suite de la consultation publique lancée par le groupe pour recueillir les propositions des consommateurs après la campagne de boycott visant les produits de Centrale Danone. "Cette consultation nous a permis de reprendre contact avec tous les acteurs de la filière", a affirmé Faber, ajoutant que près de 100.000 personnes ont été rencontrées par les salariés du groupe. Faber a dévoilé les nouvelles mesures qui ont été prises par la société. "Ces mesures seront appliquées dès la fin de cette semaine". "Nous allons introduire sur le marché marocain une nouvelle référence de lait frais pasteurisé. Un lait en sachet vendu à 2,5 DH et qui sera demi-écrémé avec 15 grammes de matières grasses", a promis Faber, ajoutant que ce produit  est "la référence de marché".

    L’autre mesure, promise déjà lors de la dernière visite, concerne la vente du lait frais pasteurisé à prix coûtant. "Nous avons décidé d’ajuster le prix de notre lait de 470 ml (vendu à 3,5 DH) à 3,20 DH", a-t-il expliqué. La société affirme qu’elle renoncera ainsi à la marge réalisée sur ce produit.

    Centrale Danone promet également de ne pas changer le prix d’achat du lait chez les éleveurs. "Nous ferons un effort en nous réorganisant dans nos dépenses". Concernant la qualité du lait Centrale, la société explique qu'elle ne connaitra aucun changement. "Il y aura 1.000 points de contrôle qualité par jour". Par ailleurs, la société promet de publier, tous les six mois, une grille tarifaire du lait acheté chez les éleveurs et de rendre publics les résultats des audits réalisés par les organismes internationaux.

     

     

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc