×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 03/12/2021
Enfer

Les atavismes hérités d’un autre temps ont laissé des traces indélébiles dans les appellations des...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Le CCME et l'ATIM se penchent sur les actes xénophobes contre les Marocains d'Espagne

Par L'Economiste| Le 14/07/2021 - 10:41 | Partager
Le CCME et l

Le président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Driss El Yazami, a tenu, lundi dernier à Tanger, une réunion de travail avec le président de l’Association des travailleurs immigrés marocains (ATIM, Espagne), Mohamed El Gheryb Ghailan, et la présidente de la section de l’ATIM à Murcie, Sabah Yacoubi Channig, suite aux derniers événements xénophobes ayant visé la communauté marocaine établie en Espagne.

Cette réunion fait suite au meurtre de Younès Blal à Murcie, un crime à caractère raciste. Durant la réunion, des responsables associatifs marocains ont informé le président du CCME des derniers développements de la situation en Espagne, en particulier dans la région de Murcie, ainsi que les diverses formes de mobilisation de la communauté marocaine et des sections de l’ATIM, indique-t-on. En vue de soutenir l’action de l'ATIM sur le plan légal dans l’affaire de feu Younès Blal, il a été décidé d’étudier la faisabilité de la constitution d’avocats marocains dans ce dossier, ajoutent le CCME et l'ATIM. Les discussions ont aussi porté sur l’action de l’ATIM dans d’autres domaines tels que la défense des droits des migrants marocains, les activités culturelles de l’association et les modalités de soutien éventuel que le CCME pourrait apporter à ces actions.