Flash

Interconnexion électrique : Rabat, Alger et Tunis cherchent une meilleure formule

Par L'Economiste| Le 15/07/2018 - 09:17 | Partager
Interconnexion électrique : Rabat, Alger et Tunis cherchent une meilleure formule

Le Maroc, l’Algérie et la Tunisie souhaitent renforcer leur coopération dans le domaine de l’interconnexion électrique. Réunis à Tunis, les établissements chargés de l’électricité dans les trois pays (ONEE, SONELGAZ et STEG) ont convenu de mettre en place un programme d'actions maghrébin pour le renforcement des interconnexions électriques. Dans un premier temps, ils mettront en place un groupe de travail chargé de présenter, dans un délai de six mois, un programme d’actions pour l’amélioration des échanges entre les trois pays à travers le renforcement des interconnexions et l’intégration massive des technologies nouvelles.

Les discussions ont aussi concerné l’augmentation des échanges sur les interconnexions électriques, surtout pour répondre aux besoins éventuels dans les pays. En guise d’exemple, les besoins en Tunisie avaient atteint un pic de 3.600 et 3.900 Mégawatts durant l’été 2017, sachant que la capacité totale existante est de 4.110 Mégawatts. Dans ce sens, les trois pays ont appelé à la réactivation du programme des échanges et des visites techniques des installations des interconnexions entre les trois opérateurs systèmes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc