×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Hôtellerie de plein air: Les campings-caristes en rogne

    Par L'Economiste| Le 26/10/2018 - 10:21 | Partager
    Hôtellerie de plein air: Les campings-caristes en rogne

    La récente suppression des demandes de prolongation de séjour touristique met en rogne les retraités européens habitués à passer 6 mois par an au Maroc. Désormais, de nouvelles instructions les obligent à se suffire d’un séjour n’excédant pas trois mois. Le paradoxe est que cette restriction ne concerne que les individus. Pour leurs véhicules, l’autorisation est, quant à elle, de 6 mois.

    Devant cette situation, la Fédération de l’hôtellerie de plein air a envoyé des écrits aux Ministre de l’Intérieur, à celui du Tourisme, au Wali de la Région Souss Massa, au Délégué régional du tourisme et au Président du CRT. Aucune réponse n’a été reçue à ce jour.

    F.N

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc