×
Gâchis
Gâchis Par Ahlam NAZIH
Le 09/08/2022

Contrairement à d’autres pays, au Maroc, que vous soyez diplômé ou pas, cela ne change pas vraiment grand-chose à la probabilité que vous vous retrouviez en dehors du marché de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

BAM prévoit une croissance de 1% cette année

Par L'Economiste| Le 21/06/2022 - 14:21 | Partager
BAM prévoit une croissance de 1% cette année Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib (BAM).

Bank Al-Maghrib (BAM) a livré ses prévisions de croissance pour 2022. L’économie nationale devrait toujours subir les conséquences des conditions climatiques défavorables et du contexte international, après le rebond noté en 2021 (+7,1%). Dans ce contexte, la croissance devrait ralentir à 1% cette année puis s’accélérer à 4% en 2023, indique BAM.

En raison des conditions climatiques défavorables, la production céréalière reculerait en 2022, selon les estimations du Département de l’Agriculture, de 69% à 32 millions de quintaux. La valeur ajoutée agricole devrait ainsi chuter de 15% cette année avant de s’améliorer de 12,9% en 2023 sous l’hypothèse d’une récolte céréalière moyenne de 75 millions de quintaux.

De leur côté, les activités non agricoles afficheraient une croissance de 3,8%, portées par l’assouplissement des restrictions sanitaires. Elles retrouveraient son rythme tendanciel en 2023 avec une progression de 2,8%.