×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Crise

Par L'Economiste| Edition N°:2647 Le 08/11/2007 | Partager

A priori tout le monde devrait cette fois-ci y trouver son compte. En décidant sur recommandations royales d’introduire une nouvelle défiscalisation pour le logement social, le gouvernement El Fassi a visiblement déminé le terrain, voire plus. Et même les mesures, controversées, devant cibler l’article 19, ont été édulcorées. On l’a bien vu, les premières carottes fiscales n’ont pas eu l’effet escompté. Le gouvernement a fini par considérer qu’il fallait faire plus. Dans cette perspective, les nouvelles orientations pour le logement social doivent conduire à une offre nouvelle importante. La carte qui va être jouée en faveur du monde rural en particulier est prometteuse. A condition qu’elle se pare de quelques préalables sans lesquels les garanties de succès ne sont pas assurées. Le logement n’est qu’un élément du puzzle complexe de l’urbanisme. Il sera difficile de contenir les bénéficiaires dans ce qui est annoncé comme de futurs havres de paix -où logement social ne rime pas forcément avec laideur- s’ils n’ont pas des opportunités d’insertion économique, ou du moins la logistique pour y accéder: transports, routes… Sans ces préalables, il est fort probable que ces populations simuleront l’adhésion aux programmes de relogement gouvernementaux, mais iront reconstruire d’autres bidonvilles là où il existe des chances de travail, de revenus. Sans cette approche transversale, c’est donc l’efficacité de l’effort national en matière de politique de logement social qui risque d’être compromise. C’est cela la véritable crise du logement social. Celle qui met en lumière ces fragilités jamais abordées à la hauteur de leur importance.Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc