×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 5126 | Le 13/10/2017
    El Habib Marzak, commissaire du Salon du cheval d’El Jadida, tient à faire de cette édition une grande fête pour célébrer les 10 ans de la manifestation (Ph. Privée) Dix ans après sa création, le Salon du cheval est devenu aujourd’hui un rendez-vous incontournable. El Habib Marzak, commissaire du Salon du cheval, en dresse le bilan. Selon lui, au-delà de son impact extrêmement positif sur le...
    Edition N° 5126 | Le 13/10/2017
    Tbourida reste un art et un patrimoine qu’il faut préserver. Notamment par la multiplication des centres d’initiation et d’apprentissage des rudiments de cet art équestre bien marocain (Ph. Bziouat) Lancé en 2008, le Salon du cheval d’El Jadida en est à sa dixième édition. Dix ans déjà! Une décennie au cours de laquelle la manifestation a acquis en maturité. Le challenge d’en faire un...
    Edition N° 5121 | Le 06/10/2017
    Pour Mohamed Benchaib, il était devenu impératif que la filière des céréalicultures et des légumineuses dispose d’un salon professionnel qui lui soit exclusivement dédié (Ph. Privée). Mohamed Benchaib est le président de l’Association du Salon international des céréales et légumineuses. Lui-même céréaliculteur, il milite en faveur du développement de la filière dans l’objectif d’assurer et...
    Edition N° 5121 | Le 06/10/2017
    Il est indéniable que la Région Casablanca-Settat est le premier pôle économique du Royaume. Mais, on oublie souvent que cette région dispose également d’un fort potentiel agricole et d’importantes infrastructures agro-industrielles. S’étalant sur une superficie de 2.039.402 ha, cette région compte une population de 6.861.739 d’habitants (20% de la population totale du Maroc) dont 1.810....
    Edition N° 5117 | Le 02/10/2017
    La campagne betteravière pour la saison 2017-2018 bat son plein dans les Doukkala. Le planning établi par la Direction régionale de l’agriculture de Casablanca-Settat (DRA) est respecté à la lettre, est-il assuré. Ainsi, le programme de pré-irrigation a été lancé à partir du 10 août. Quant à la distribution des intrants, elle a commencé un mois après, soit le 10 septembre. L’irrigation du...
    Edition N° 5116 | Le 29/09/2017
    C’est tout légitimement que la Région Dakhla-Oued Eddahab ambitionne de devenir une région agricole majeure. Son défi est de sortir de son statut d’une région désertique et aride pour muer vers celui d’une région à forte attractivité pour les investissements dans le secteur agricole. Manifestations, colloques, salons, foires... y sont régulièrement organisés ces dernières années. C’est...
    Edition N° 5114 | Le 27/09/2017
     Le Barbe et Arabe-Barbe, races emblématiques du Maroc, conviennent parfaitement à un grand nombre d’utilisations, qu’il s’agisse de la tbourida, l’art équestre moderne, l’apprentissage de l’équitation, l’endurance, le dressage ou encore les randonnées (Ph. L'Economiste) On y pensait depuis un moment déjà. L’idée a germé depuis. Aujourd’hui, elle est en phase de concrétisation. En effet, la...
    Edition N° 5111 | Le 21/09/2017
    Pour Mbarka Bouaïda, le Maroc doit tirer profit de son potentiel halieutique et de ses 3.500 km de côtes pour se hisser au rang de pays leader dans le secteur de l’aquaculture (Ph.Jarfi) Chez Mbarka Bouaïda, Secrétaire d’Etat chargée de la Pêche maritime, l’optimisme reste de rigueur. En effet, elle croit dur comme fer que le Maroc est capable de réussir son plan de développement de l’...
    Edition N° 5111 | Le 21/09/2017
    Le plan de développement aquacole du littoral méditerranéen mis en place par l’ANDA a été établi sur des critères spécifiques bien déterminés. La région d'Al Hoceïma est la première étape des appels à manifestation d’intérêt pour le développement des projets d’aquaculture au Maroc L’aquaculture a-t-elle des chances de se développer au Maroc?  Tout porte à le croire. En effet, la nouvelle...
    Edition N° 5106 | Le 14/09/2017
    Introduit au Maroc vers 1770, le cactus a connu une évolution remarquable au fil des années. A telle enseigne qu’il est considéré aujourd’hui parmi les filières agricoles importantes. Et cela en raison, notamment, de son utilisation comme clôtures des propriétés agricoles ou des maisons dans la campagne. Et aussi comme fourrage pendant les années de sécheresse. C’est également un produit frais et...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc