×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Vivendi lancera son portail Internet en janvier

Par L'Economiste | Edition N°:2656 Le 21/11/2007 | Partager

Le groupe de médias et de télécoms Vivendi lancera son nouveau portail internet, baptisé «Zaoza», qui proposera des contenus aux utilisateurs d’ordinateurs et de téléphones mobiles, en janvier prochain en France, avant de s’attaquer à l’Europe, a-t-il annoncé lundi dernier.«Zaoza se destine à tous les utilisateurs de PC et de mobiles, encore trop souvent déçus par la complexité des actes d’achat et de sauvegarde, mais aussi par la qualité et le prix des produits», précise le groupe dans un communiqué.Un premier site (www.magiczaoza. com) a été ouvert pour recruter des «membres VIP» qui testeront gratuitement le service avant son lancement en janvier. «Zaoza a ensuite prévu de se lancer en Europe, et notamment en Allemagne et au Royaume-Uni», indique Vivendi. Le site, dont le nom est «inspiré de mots chinois» selon Vivendi, proposera de télécharger, sur PC ou sur mobile, des musiques ou sonneries de différents labels (Sony BMG, Emi Music, Universal Music, Because), des jeux vidéos, des séries, des vidéos...Vivendi compte parmi ses filiales SFR, Vivendi Games et Canal+, susceptibles de lui fournir du contenu.Comme l’avait annoncé la semaine dernière le PDG de Vivendi Jean-Bernard Lévy, une campagne de teasing (technique qui consiste à susciter la curiosité des clients, ndlr) a été lancée sur Internet pour faire connaître le site. La précédente expérience de Vivendi en matière de portail Internet remonte à juin 2000 lorsque le groupe avait lancé Vizzavi avec l’opérateur télécoms britannique Vodafone. Ce site était destiné à marier les «contenants» de l’internet (téléphone, ordinateur, télévision) aux «contenus» (musique, films, édition, informations, jeux, services).Vizzavi, dans lequel les deux partenaires ont englouti un milliard d’euros, avait été le symbole de la déroute du groupe alors sous la houlette de Jean-Marie Messier.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc