×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

USA: Les femmes domineront la population active

Par L'Economiste | Edition N°:2960 Le 10/02/2009 | Partager

. Près de 66,701 millions sur un total de 134,591 millions Les femmes vont bientôt occuper la majorité des emplois aux Etats-Unis pour la première fois de l’histoire. Le chômage a atteint en janvier 2009 un niveau record depuis 1992 à 7,6%, avec 3,6 millions d’emplois perdus depuis le début de la récession fin 2007, a annoncé le département du travail la semaine dernière. Conséquence inattendue de ces pertes d’emplois, les femmes, qui travaillent dans des secteurs pour l’instant moins touchés par la crise, sont à deux doigts de dominer la population active. «Quelque 49,3% des emplois non agricoles sont occupés par des femmes, selon les derniers chiffres de décembre 2008», a indiqué Laura Kelter, porte-parole du département du travail. «Les emplois féminins sont au nombre de 66,701 millions sur un total de 134,591 millions. Les femmes approchent bientôt la barre des 50%», a-t-elle noté. La crise, qui a commencé par l’éclatement de la bulle immobilière, a d’abord détruit des emplois majoritairement tenus par des hommes, dans les secteurs de la construction et de l’industrie manufacturière. Au cours des années récentes, l’emploi féminin s’est bien comporté, offrant toujours de nouveaux postes, notamment dans les secteurs de la santé et des collectivités. Le mois passé encore, alors que les secteurs manufacturier et de la construction, d’abord masculins, ont perdu respectivement 207.000 et 111.000 postes, les secteurs de la santé et de l’éducation privée, majoritairement occupés par les femmes, ont encore créé chacun 30.000 emplois en moyenne. Toutefois, depuis le début de la récession, le chômage s’est aussi accru chez les femmes pour atteindre 6,2% en janvier contre 4,3% en décembre 2007 (+1,9 point). Du côté des hommes, le chômage grimpant de 3,2 points pour s’établir à 7,6% contre 4,4% deux ans plus tôt.F. Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc