Dossiers

Une nouvelle ère féminine

Par L'Economiste | Edition N°:145 Le 15/09/1994 | Partager

C'était les années 60 : un petit groupe de femmes jetaient leurs soutiens-gorge aux orties et proclamaient leur ambitieux dessein : achever leur libération une vague féministe s'en suivit Un activisme si efficace que rares sont les pays aujourd'hui qui n'ont pas leur mouvement pour les droits des lemmes ou qui échappent aux revendications féministes Par tout, les conceptions traditionnelles du rôle des femmes tombent en dé suétude et les différences entre les sexes s'estompent.

Une femme Premier ministre ou PDG n'étonne plus personne. Beaucoup affirment même que le siècle prochain sera dominé par les femmes. qui auront dépassé le stade de l'égalité et imposé leurs valeurs

La préparation de ce supplément a mis en évidence l'optimisme exagéré de ces prévisions. Après impressionnants progrès on constate un important "backlash" ou retour de bâton Les femmes, qui constituent la moitié de l'humanité, représentent le tiers de la force de travail et reçoivent seulement le dixième du revenu mondial et le centième des biens de propriété Elles sont minoritaires dans tous les parlements du monde Presque partout, elles demeurent les victimes de la discrimination et des mauvais traitements Aux termes du rapport sur le Développement Humain publié en 1993 par les Nations Unies, aucune nation ne traite les femmes aussi bien que les hommes Et dans beaucoup d'endroits, leur situation est en pleine régression L'effondre ment du communisme a privé une proportion inquiétante de femmes de leurs emplois et ravivé le point de vue réactionnaire sur la place qui doit être la leur dans la société Les femmes du Tiers-Monde se trouvent placées face à ce que les Nations Unies appellent "une épidémie globale de violence" Partout où une guerre éclate. les femmes en sont les premières victimes comme le prouvent les décomptes effrayants des viols en Bosnie et dans le reste de l'ex-Yougoslavie Les militants islamistes ont déclaré la guerre sainte contre les droits que l'Occident reconnaît aux femmes, et lancent des menaces de mort contre les féministes. Aux Etats-Unis, les féministes sont sur la défensive Elles sont de plus en plus nombreuses à souligner qu'elles n'ont pas bénéficié des progrès contre la discrimination accomplis dans les écoles les lois et les entreprises. Une nouvelle tension se fait jour dans les relations entre les sexes comme l'indique l'augmentation des procès pour harcèlement sexuel Le bilan n'est, bien entendu. pas totalement négatif Les jeunes femmes sont plus nombreuses que jamais à avoir été élevées dans l'idée que l'égalité est un fait acquis. A présent, elles doivent s'attaquer à la violence, la pauvreté, le racisme et l'homophobie, autant de barrières qui les séparent encore d'un niveau de vie meilleur. Les enjeux féministes comme la lutte contre le "date rape", viol entre connaissances, et le sexisme dans les programmes universitaires sont à l'avant-garde de l'activisme étudiant. La génération féministe des années 60 prend de l'âge et concentre désormais ses efforts dans des domaines jusque-là ignorés comme le cancer du sein et la ménopause. Le "troisième âge du féminisme", selon les termes de Betty Friedan. L'égalité pour toutes les femmes, jeunes ou moins jeunes, est peut-être impossible à trouver, mais, cette quête n'est pas près de s'interrompre.

William Echikson, World Media Coordination

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc