×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Une commission d'inspection de la FIFA attendue en janvier 2000

    Par L'Economiste | Edition N°:636 Le 11/11/1999 | Partager



    · Une étape décisive pour la candidature marocaine
    · Un comité d'organisation de la visite des inspecteurs a été désigné


    C'est en janvier prochain qu'une commission d'inspection de la FIFA effectuera une visite au Maroc. C'est une étape décisive pour la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du Monde de football 2006. M. Driss Benhima, haut commissaire chargé de cette candidature, a tenu une réunion le 8 novembre à Casablanca pour présenter le profil des membres de la commission et lancer les préparatifs à cette visite.
    L'événement est déterminant même s'il ne débouchera pas immédiatement sur la décision de la FIFA. Il est important, car la commission cherchera à dénicher les faiblesses du Maroc avant de s'intéresser à ses points forts. Le rapport des membres de la commission d'inspection influencera donc la décision de la FIFA. C'est pourquoi, le Comité d'Organisation de la Visite des Inspecteurs (COVI) a pris toutes les mesures nécessaires pour que la mission se déroule dans les meilleures conditions.
    Le programme est axé sur des démonstrations multimédia. Les inspecteurs de la FIFA pourront ainsi découvrir virtuellement les stades. Les terrains en projet seront visités en 3D. Une visite également sur terrain est prévue. Les inspecteurs iront au stade Mohammed V de Casablanca et se rendront par la suite à Rabat, Fès et Marrakech. Une bonne partie de leur trajet sera effectuée par autoroute pour apprécier la qualité et le développement de ce réseau au Maroc. "L'encadrement des inspecteurs devra être assuré par des spécialistes professionnels, car le facteur humain et très important", insiste M. Benhima.
    "Nous gardons toutes nos chances pour gagner l'organisation de la coupe du Monde", indique le haut commissaire en s'appuyant sur un argumentaire qu'il a brillamment présenté. L'Afrique est le seul continent qui n'a pas encore abrité de coupe du monde. "Si la règle du jeu qui est la priorité de l'Afrique est respectée, nous emporterons l'organisation du Mondial", ajoute M. Benhima qui ne cache pas que son plus sérieux concurrent est l'Allemagne.
    En attendant, M. Benhima a dressé le bilan de ses visites en Amérique latine, en Europe, en Afrique, chez les pays arabes.... Tous les consulats et ambassades du Maroc à l'étranger seront touchés à travers une documentation bien fournie et surtout homogène pour diffuser et promouvoir la candidature du Maroc à travers le monde.
    Un site Internet a été également créé pour présenter cette candidature.

    Hicham RAIQ

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc