×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1947 Le 28/01/2005 | Partager

■ Message d’amour via pubUn homme de Floride, quitté par son épouse depuis deux semaines, lui a demandé de revenir en achetant pour 17.000 dollars une pleine page de publicité dans un quotidien local. “La vie sans toi est vide et dénuée de sens”, affirme Larry dans l’annonce publiée dans le Florida Times-Union. Un dessin représentant un homme agenouillé devant une femme en tenue de soirée accompagne le texte. “S’il te plaît, appelle-moi”, poursuit le délaissé à l’attention de Marianne. Le quotidien de Jacksonville a précisé que l’homme avait déboursé 17.000 dollars pour cette annonce publiée mardi 25 janvier. Le quotidien qui a reçu des centaines d’appels après cette publication a refusé de révéler le nom du mari abandonné. Larry a indiqué qu’il avait d’abord envoyé cinq douzaines de roses à sa femme avant de publier son annonce afin “de lui montrer combien elle compte pour moi. Je veux que tout le monde le sache”, a-t-il dit. ■ Médecin imaginaire Un faux médecin qui avait “exercé” pendant des années, intervenant même comme expert, a été condamné à 10 ans de prison par un tribunal du Middlesex. Barian Baluchi, 43 ans, a plaidé coupable d’une trentaine d’accusations liées à son escroquerie. Il avait acheté son faux diplôme aux Etats-Unis usurpant le droit d’exercer d’un médecin retraité. Il avait inventé dans les années 90 le personnage du “professeur Baluchi, docteur ès sciences et médecine, consultant en psychiatrie et neuropsychiatre”. Mais l’expérience du “professeur” se résumait aux métiers de serveur et employé de nettoyage. Le médecin imaginaire avait un cabinet dans un quartier chic de Londres, réputé pour ses médecins. Il était aussi parvenu à se faire nommer plusieurs fois expert auprès des tribunaux. L’escroc, a évalué la justice, gagnait au moins 1,5 million de livres (2,15 millions d’euros) par an. Et c’est seulement “par chance” qu’aucun de ses patients n’a été blessé. C’est l’un de ces clients, suspicieux, qui a attiré sur lui l’attention de la police. ■ Une fève… d’amourTrop timide pour dire “Je t’aime”? Le Japonais peut désormais le dire en langage fleuri. Littéralement. Grâce à une fève de haricot qui révèle un message d’amour spécialement gravé quand elle éclot. Takara, le deuxième fabricant de jouets japonais, va lancer ce cadeau le 10 février, à quelques jours de la Saint-Valentin, sous la forme d’une petite cannette contenant un peu d’eau, du terreau et une graine qui dévoile en s’ouvrant un message au bout de cinq jours. Il y a six différents messages, gravés au laser sur la fève, comme “Je t’aime” ou “Bonne chance!” Commercialisé sous le nom de “Ma Mail”, un jeu de mots sur le nom de “ma-mé” qui signifie «fève» en japonais, ce gadget peut être utilisé comme “une nouvelle forme de carte de voeux pour confier ses sentiments à ceux qu’on aime”, explique Takara dans un communiqué. Certains messages sont carrément en français, langage romantique par excellence au Japon, comme “Avec toi!” ou “C’est la vie !” Takara et Tomy ont chacun pour objectif de vendre un million de ces plantes pendant l’année de lancement. Le “Ma Mail” coûte entre 700 et 800 yens (entre 5 et 6 euros).(AFP)

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc