×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Un mécène bâtit un hôpital à Sidi Bernoussi

Par L'Economiste | Edition N°:549 Le 13/07/1999 | Partager

· 10 millions de DH pour un projet "clés en main"

· Le Ministère de la Santé l'équipe pour 6 millions de DH

· Création d'une association de soutien à l'établissement


"Les habitants de la Municipalité de Sidi Bernoussi-Zenata sont extrêmement reconnaissant à M. Mohamed Kabbaj pour ce généreux don", explique le Dr Bouazza Allaoui, délégué du Ministère de la Santé Publique à la Préfecture de Sidi Bernoussi-Zenata (Casablanca), en parlant du nouvel hôpital qui vient d'ouvrir ses portes dans la Circonscription. L'inauguration a eu lieu le 29 juin dernier. Le mécène, un industriel de la confection, a entièrement financé la construction de cet établissement de 2.700 m2 (rez-de-chaussée plus deux étages) d'une capacité de 95 lits.

Selon la convention passée entre l'industriel et le Ministère de la Santé Publique, le budget au départ était estimé à 6 millions de DH. En cas de dépassement, c'est le Ministère qui devait allouer des fonds pour terminer la construction, indique le délégué du Ministère. Ce qui fut le cas, mais le mécène a remis les mains à la poche, 4 millions de DH supplémentaires, soit en tout 10 millions de DH. Deux architectes à plein temps se sont chargés de l'élaboration de cet hôpital qui a été livré clés en main (installations électriques et ascenseurs compris) aux autorités. Le Ministère de la Santé s'est chargé d'équiper l'hôpital de tous les appareils nécessaires, ce qui a nécessité 6 millions de DH.
Plusieurs services y sont représentés: médecine générale, chirurgie, réanimation-anesthésie, pédiatrie, gynécologie-obstétrique, radiologie, ainsi que des laboratoires de biologie. Pour l'ophtalmologie et l'ORL, bien que les médecins exercent, le matériel n'est pas encore livré. "L'hôpital ouvert depuis peu, est encore en cours d'équipement", précise M. Allaoui, dont le rôle a été de coordonner toutes les démarches entre les trois parties, à savoir l'Etat, la Commune et le mécène. Pour sa part, la Municipalité a détaché plusieurs personnes qui s'occuperont du service de nettoyage de l'hôpital.

Au départ, l'ancien centre de santé (l'actuel hôpital) faisait l'objet de discussions entre le Ministère de la Santé, avec à sa tête le Pr Abderahmane Harouchi, et les autorités locales dans le but d'ériger un véritable hôpital sur le site. Le budget de la Santé n'étant pas suffisant, M. Harouchi s'était adressé à son neveu, M. Kabbaj, pour qu'il fasse parti des donateurs.
Aujourd'hui, l'hôpital se dresse fièrement dans cette Commune, en aide aux populations démunies. Pour assurer la pérennité de l'établissement, une association de soutien à l'hôpital est en cours de création, "et nous espérons vivement que M. Kabbaj en sera le président", souhaite le délégué de la Santé Publique.

Radia LAHLOU


  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc